La protection sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TD 7 : La protection sociale en France

Economie

«  Trou de la sécu », « faux chômeurs » et « arrêts-maladie de complaisance » : la dénonciation des failles du système français de protection sociale est un thème médiatique. Les réformes successives de l’assurance maladie, de l’assurance-chômage et de l’assurance vieillesse cristallisent toutes les oppositions idéologiques. Lesystème français de protection sociale a longtemps été considéré comme l’un des meilleurs au monde. Il traverse pourtant une crise financière de grande ampleur qui risque de remettre en cause une partie des acquis sociaux. Face à la transformation des risques, la protection sociale doit évoluer. Le rôle respectif de l’Etat et des partenaires sociaux est à redéfinir. Ainsi, l’avenir de la protectionsociale se joue encore plus au niveau européen. La protection sociale, caractéristique de l’Etat Providence, est l’ensemble des dispositifs financés par les cotisations sociales ou les impôts et destinés à aider des individus confrontés à une baisse de revenu ou à des dépenses supplémentaires. On peut ainsi se poser la question suivante : la protection sociale en France est-elle efficace ? Premièrementnous découvrirons les forces d’un système unique pour ensuite étudier ses failles.

Le système de protection social français est un système unique de qualité qui est essentiel à la cohésion social.
Dès sa création le 4 octobre 1945, la Sécurité sociale affiche l'objectif de généraliser progressivement la protection sociale à l'ensemble des résidents du territoire. Après 1945, l’Etatprovidence est mis en place en France selon une logique essentiellement assurancielle: les droits sociaux sont liés au statut de salarié et financé pas des cotisations prélevées sur les revenus de travail. Bien adapté à un contexte de plein-emploi, ces mécanismes se révèlent à partir des années 1970 inaptes à prendre en charge des populations durablement marginalisées en raison notamment du chômage delongue durée. Ceci va conduire les pouvoirs publics à mettre en place des mécanismes relevant de l’assistance: à côté des mécanismes essentiellement corporatistes comme la Sécurité social et l’UNEDIC, sont mis en place des dispositifs de type universalise offrant aux exclus une couverture sociale minimale non conditionnée par des cotisations préalables. On peut citer le RMI, maintenant RSA ou lacouverture maladie universelle crée en juillet 1999, qui permet aux personnes dont le revenu n’excède pas un certain plafond d’accéder à la gratuité des soins. Ce modèle s’oppose au modèle résiduel ou libéral ou la protection sociale doit être assurée par des cotisations personnelles volontaire des individus. Il n’y a pas de système de protection social, mais il y a des assurances privées auquel lesindividus cotisent selon leur moyen et leurs choix personnel.
La fonction principale de la protection sociale est la redistribution : elle vise à corriger la répartition de revenues issues du fonctionnement de l’économie de marché. En effet, certains agents pour des raisons exogènes sont dépourvus de revenu, ainsi l’Etat grâce à la protection social intervient sur le financement en prélevant desressources des autres agents économiques. Aujourd’hui la répartition des revenues reste encore très inégalitaire se qui crée des inégalités socialement injuste et parfois même des conflits sociaux. La protection sociale vise donc à la cohésion sociale. De plus, elle a comme fonction la lutte contre l’exclusion et la protection des individus de tous les risques sociaux qui sont des événementsincontournables provocants soit des dépenses importantes pour l’individu (maladie, accident) soit une diminution sensible de ces revenus habituels, le chômage, la cessation d’activité brutale. Selon Richard Musgrave économiste américain d’origine allemande, l’Etat à trois fonctions : allocation et la protection des biens publics, l’équité et la justice distributive visant à corriger les inégalités,...
tracking img