La protection sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La protection sociale
Comment est financée la protection sociale ?
• Quelles sont les différentes ressources de la protection sociale ? |
• Comment sont calculées les cotisationssociales ? |
• Pourquoi cotise-t-on à des mutuelles de santé ? |
• Qu’est ce que la CSG ? |
• Qu’est ce qu’une loi de financement de la Sécurité sociale ? |
• Approfondir
• Liens Qu’est ce que la CSG ?

mis à jour le 1er.12.2009 [pic]
La contribution sociale généralisée (CSG) est un impôt destiné à financer l’assurance maladie les prestations familiales et le Fonds de solidaritévieillesse (FSV). Créée par la loi de financesLoi de financesLoi qui détermine, pour un exercice (une année civile), la nature, le montant et l’affectation des ressources et des charges de l’État,ainsi que l’équilibre budgétaire et financier qui en résulte. du 28 décembre 1990, elle est due par tous les résidents en France. Elle est prélevée à la source sur la plupart des revenus, à l’exceptiondes prestations sociales et familiales.
Son taux s’élève à :
• 7,5 % pour les revenus d’activité et assimilés (salaires,  primes…) ;
• 8,2 % pour les revenus du patrimoine et de placement(rentes  viagères, plus-values…) ;
• 9,5 % pour les revenus du jeu ; 
• 6,2 ou 6,6 % pour les revenus de remplacement (pensions de  retraite, allocations chômage,…).
Pour les revenus perçusà compter du 1er janvier 2005, elle est en partie déductible de l’impôt sur le revenu, à hauteur de 5,1 % pour les revenus d’activité et de 3,8 et 4,2 % pour les revenus de remplacement. La CSG vise àdiversifier le mode de financement de la protection sociale qui reposait essentiellement sur les cotisations sociales. Ce système était devenu contestable en raison :
• d’un alourdissement ducoût du travail ;
• d’un problème d’efficacité et de justice du prélèvement qui ne pesait que sur les revenus du travail ;
• d’un manque de légitimité car seuls les salariés cotisaient....
tracking img