La psychanalyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir maison de Philosophie

Freud est un médecin Autrichien du XIXème, considéré en quelque sorte comme le « père » de la psychanalyse. Il se fit connaître en créant une nouvelle méthode d’approche des maladies mentales, la psychanalyse. Ses théories admettent selon lui un psychique conscient, mais également un psychique inconscient. Se sont des théories très controversées à l’époque etencore de nos jours, notamment par les médecins, qui semblent refuser de considérer la psychanalyse comme étant une science à part entière. Dans son texte, Freud tente donc de justifier l’hypothèse de l’inconscient, de prouver que sa démarche est acceptable, malgré les objections qu’elle suscite. Il affirme donc qu’un psychique inconscient existe, et qu’il faut pouvoir travailler scientifiquementavec celui-ci. Quels sont donc les éléments qui permettent de prouver l’existence de l’inconscient ?

En effectuant une étude du texte on constate que le texte se découpe en trois parties distinctes.
La première partie se commence à "on nous conteste" (l.1) à "témoignage de la conscience" (l.11).Dans cette partie, l'auteur cherche à montrer pourquoi l’existence de l’inconscient doitêtre admise et pour quelles raisons "on", (c'est à dire les scientifiques qui s'opposent à cette théorie) ne peut pas la rejeter. Dans cette partie, il tente de prouver l’existence de cet inconscient pour cela il met en évident des éléments comme, « On nous conteste de tous côtés le droit d’admettre un psychique inconscient » Freud dénonce les critiques émise sur son hypothèse du psychiqueinconscient ; « et de travailler scientifiquement avec cette hypothèse » : Cette phrase nous montrent que les opposants à sa thèse refusent de reconnaître la psychanalyse comme une science. « Nous pouvons répondre à cela que l’hypothèse de l’inconscient est nécessaire et légitime, et qui nous possédons de multiples preuves de l’existence de l’inconscient » Freud défend ici son hypothèse en expliquantqu’elle peut être prouvée, «  nous possédons de multiples preuves de l’existence de l’inconscient », il fait allusion aux lapsus, aux rêves, qui sont pour lui et ses « adeptes » des manifestations visibles de cet inconscient.
L’auteur veux aussi prouver la nécessité de son hypothèse, à partir de « Elle est nécessaire » (l.6). et il justifie cela par«parce que les données de la conscience sontextrêmement lacunaire ». « Lacunaire », dans le sens on la conscience à elle seule ne peut tout expliquer, elle est insuffisante pour comprendre tous les processus psychiques, ce qui laisse comprendre que pour Freud l’inconscient vient compléter ce processus, et que lui seul peut donner un sens à ces manifestations. «Aussi bien chez l’homme sain que chez le malade, il se produit fréquemment des actespsychiques» (l.8-9) L'auteur fait encore une fois référence aux preuves qu'il a émises plus tôt, et met sur le même plan « l'homme sain » et « le malade », pour montrer que tous le monde possède un inconscient et que de ce fait personne ne doit l’ignorer. De « pour être expliqués »(l.9), à « témoignage de la conscience » (l.11), l'auteur montre le lien qu'il y a entre la conscience et l'inconscient.Pour Freud la conscience seule pour expliquer les manifestations psychique reste comme dit précédemment reste « lacunaire ». La conscience ne peut ni expliquer la cause des ces manifestations ni les comprendre, il existerait donc un psychique inconscient, et selon l’auteur il faut travailler scientifiquement avec celui-ci pour parvenir à les comprendre, leur donner un sens.

La secondepartie du texte commence à partir de « Notre expérience » (l.15) à « l'expérience immédiate » (l.27). Dans cette partie, Freud parle de l'expérience aussi bien de (« notre expérience quotidienne » (l.15) que de « l'expérience immédiate » (l.27)), qu'il va liée à ses arguments émis dans la première partie afin de rendre cohérents les actes psychiques, qui, au premier abord, n'ont pas de sens. De...
tracking img