La psychologie des groupes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PSYCHOLOGIE DES GROUPES

Introduction

2 types de groupe :
Groupes primaires : groupes avec lesquels ont lieu les 1ers contact de l’individu, celui auquel on appartient, groupe proche.
Groupe secondaire : groupe plus vaste mais les relations avec les individus ne sont pas immédiates.

Socialisation : processus par lequel l’individu fait l’apprentissage des normes et des valeursdu groupe. L’individu intègre de façon inconsciente tous les éléments nécessaires pour devenir un membre du groupe à part entière :

- Acquisition d’une culture : langage, manières de vivre, de se tenir, gestes…

Notion d’habitus de Bourdieu : cette culture se transmet et se transpose à l’identique d’un milieu à l’autre
Théorie de Lahire : Il y a bien continuité mais pas reproduction àl’identique, tout dépend du parcours de l’individu

- Acquisition d’une certaine représentation du monde : capacité de l’individu de donner un sens à ce qui l’entoure
- Adaptation de l’individu à son environnement : outils nécessaires pour s’intégrer au groupe.

La communication comme élément inhérent de la vie sociale

Communication = phénomène qui permet d’étudier comment fonctionnent lesrelations sociales et comment elles se développent. Permet de comprendre les relations sociales.

La communication selon les auteurs linguistes

Saussure ( Le langage

La langue se caractérise par des règles en partie déterminées par le contexte dans lequel la langue évolue.
Pour pouvoir communiquer, la langue doit être partagée, comprise par les différents individus. L’usagedoit âtre maîtrisé.

Cependant, il faut aussi tenir compte des contraintes dans lesquelles on se trouve pour échanger pour réussir à se comprendre.

Certes, il faut avoir les mêmes outils mais il faut aussi être dans la même situation de communication. Il faut maîtriser et l’usage et le contexte.

La communication selon les sociologues

Chiglione : la communication ne s’arrête pasaux aspects verbaux.

- Quand on communique, on construit du sens, on se créé une signification commune
- La situation de communication va nous présenter un être social inscrit. La parole est porteuse des traces de l’entourage du sujet. L’individu apporte son histoire avec lui
- Notion de contrat et d’enjeu : quand on communique dans un groupe, on fait une co-construction de l’objectif. Ily a un contrat tacite, implicite qui se forme entre les individus, avec des attentes, des enjeux précis. Si les attentes ne sont pas honorées, la situation de communication ne peut aboutir.

Pour qu’une situation de communication aboutisse, il faut maîtriser l’usage et le contexte, prendre en compte l’histoire des individus et ses attentes.

La notion de groupe

Eléments dedéfinition

Groupe, définition de Fisher : Ensemble social, identifiable et structuré, caractérisé par un nombre restreint d’individus et à l’intérieur duquel ceux-ci établissent des liens réciproques, jouent des rôles selon les normes de conduite et les valeurs communes, dans la poursuite de leur objectif.

La foule

Définition : grand rassemblement d’individus dans un espaceprécis. La foule n’est pas un groupe. Il n’y a pas réciprocité des liens.

Moscovici distingue 2 types de foule :
- Foule naturelle : Rassemblement d’individus constitué par des conditions externes (ex : accident de voiture)
- Foule artificielle : rassemblement construit sous l’influence de conditions internes (croyances, désirs collectifs, comportement d’imitation d’un leader)Rôles, Objectifs et Cohésion

Rôle :

Ensemble des conduites qui constituent l’apparence sociale d’un individu. Ce que l’on attend de lui selon la place qu’il occupe dans le groupe. Il peut y avoir ambiguïté des rôles, c’est-à-dire que le rôle que doit tenir l’individu dans le groupe est mal défini, flou voir inexistant. Dans ce cas, les individus manifestent un niveau de stress élevé....
tracking img