La pudeur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1756 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Étudiante infirmière 1er année, je suis en stage dans un centre de rééducation, je prend en soin ce jour Me Z. opéré d'une PTG (prothèse de genoux) droite le 10 novembre 2011, rentrée le 17 novembre 2011 dans le service en hospitalisation complète pour sa rééducation.
Il s'agit d'une dame de 67 ans (05/09/1944), veuve, deux enfants très présent. Elle vit avec l'un d’eux. Algérienne elle ne parlepas le français. La barrière de la langue limite beaucoup les échanges. L’équipe a mis en place des images sur lesquels sont noté les principaux besoins. Me Z est musulmane et pratiquante, elle ne mange pas de porc et uniquement de la viande hallal.

Dans ce service Nous proposons systématiquement aux patients de prendre une douche les jours de pansement. Si la cicatrisation se passe bien lepansement est fait un jour sur deux.

C'est le cas de Me Z son pansement doit être fait ce jour. je lui propose mon aide pour ce soin. Malgré les antalgiques, Me Z reste douloureuse ce qui la limite dans ses mouvements. Elle a besoin d'une aide pour les actes quotidiens de la vie.
La perception de la douleur est différente pour chacun d'entre nous. Nous sommes présent pour soulager cette douleur, en le signalant au médecin qui pourra prescrire des antalgiques. Cette douleur est importante pour Me Z qui l'invalide et ne lui permet pas temporairement de retrouver sa mobilité. Nous sommes présent pour l'aider a retrouver cette autonomie et assurer ses soins en toute sécurité. Je vois avec elle le moment le plus adapté pour faire sa toilette.

Je m'appuie sur les images et mime différentsgestes pour lui expliquer le déroulement du soin. Je pense que Me Z a compris ma proposition. Elle acquiesce.
Je prépare la salle de bain. J'installe une chaise adapté a la douche avec une serviette dessus. Je vérifie que j'ai tout a porté de main : gant, savon, serviettes de bains, Me Z a même un peignoir de bain. Je fini par prendre ses vêtements propre qu'elle a préparé.

A ce stade de larééducation, Me Z utilise un déambulateur pour se déplacer. L'appuie lui est difficile sur la jambe opéré. Alors qu'elle n'a aucune contre indication pour la marche. N'ayant aucun problème post opératoire mis a part la douleur.

La salle de bain prête pour accueillir Me Z, je me dirige vers son lit pour l'aider a se lever. Je l'accompagne a la salle de bain. Je ferme la porte une fois a l’intérieuravec elle. Je lui propose d'aller au toilette avant la douche. Elle refuse et se dirige vers la douche. Je la prévient que je baisse son bas de pyjama avant de l'asseoir. A ce moment la, je perçoit une sensation de malaise de Me Z. je comprend que Me Z est très pudique. je sens que ma présence dans la salle de bain dérange Me Z. Mais comment lui expliquer que je vais l'aider au minimum enrespectant cette pudeur ? Je ne veux pas m'imposer dans son intimité. Ma présence étant uniquement pour pallié a ses défaillances temporaire. Je désire respecter Me Z sur tout les points mais je ne peux pas la laisser prendre la douche seule. Je prend le temps de parler, accompagner de gestes, pour expliquer la situation a Me Z. elle se détend légèrement. Je sens bien que la situation la dérange maiselle se rend compte de ses limites et reconnais avoir besoin de moi. J'arrive a la déshabiller et lui tendre le pommeau de douche, lui mettre le nécessaire a sa porté. Je la laisse faire ce qu'elle peut en me tournant, simulant de ranger la salle de bain. Âtre prêt d'elle sans la regarder. Je lui propose en fin de douche de lui laver le dos et les jambes. Elle accepte. J’essaie de lui demander sielle est arrivé a faire sa petite toilette, Me Z ne pouvant pas se lever. Elle me fera comprendre que c'est terminé. Je la couvre rapidement avec son peignoir. C'est a ce moment du soin que je la sens la plus détendu. Je l'aide pour la sécher puis l'habiller en faisant très attention de laisser les parties intimes couverte. La fin du soin se déroule plutôt bien. Je raccompagne Me Z, épuisée, dans...
tracking img