La quête d'alexandre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (319 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse thématique – La religion

(S.A.) Dans le roman « La quête d’Alexandre », la religion est omniprésente au quotidien.
(S.P.) Elle façonne la vie des personnagesprincipaux et secondaires dans leur moindre geste et fait, les guide dans la quête de leur destinée et pousse à agir contre le désir humain.
(S.D.) C’est de cela qu’on parlera dans ce texte.La prêtrise - imposition de la famille ou choix personnel
(I.P.) Devenir prêtre ou être l’heureux élu parmi tous les paroissiens était tout un honneur car ce privilège ouvraitles portes du ciel à toute la famille. (I.S.) Étant de nombreux enfants, le père et la mère pouvaient se permettre de sacrifier l’enfant qui éprouvait de la facilité dans ses études et quin’apportait pas une aide suffisante aux travaux (agricole) de la ferme. Alexandre est dans l’obligation d’obéir au désir de sa mère, pieuse, d’autant plus qu’il fut recommandé par soninstitutrice comme étant un élève intelligent. Choisir de servir Dieux était également une échappatoire quand survenait la perte d’un amoureux ou d’une amoureuse. L’acte de sacrifice étaitbien accueilli malgré la perte (de sa chair) d’un enfant qui ne pourrait plus transmettre l’héritage génétique.

Être un bon catholique
Pour réussir à gagner son ciel, toutparoissien n’avait qu’à obéir au discours de M. Le Curé et d’assurer une piété exemplaire. Tous les dimanches, l’église est remplie de ses fervents paroissiens priant le bon Dieux et récitantla prière le « Notre père ». La vie humaine s’échelonne aux grés des cérémonies telles le baptême, la communion, le sacrement du pardon, la confirmation, le mariage et l’extrême onctionalors qu’on fait ses Pâques, réciter le chapelet, Selon les saisons, se jouent à toutes les saisons. Faire ses Pâques, réciter le chapelet, rel
Appartenance, assimilation et ségrégation