La question de la conscience et son rapport a la liberte

Pages: 8 (1920 mots) Publié le: 16 octobre 2010
-------------------------------------------------
LA QUESTION DE LA CONSCIENCE ET SON RAPPORT A LA LIBERTE
La conception classique de la conscience :

Philosophe : René Descartes ( Cartésien )

La conception classique de la conscience est une faculté qui me permet de prendre en compte le monde extérieur , c’est le pouvoir de liaison avec le monde extérieur

Notre conscience peuts’abstraire & réfléchir . Conscience altérée : elle perd le pouvoir de liaison avec le monde extérieur .
La vie de la conscience à l’intérieur d’elle-même est appelée reflexion , Réfléchir , moment réflexif .

La conscience dans un rapport avec le monde extérieur & dans elle-même :
Pascal évoque la difficulté d’être avec sois ( moment réflexif ) 
La conscience peut se plonger dans un moment depassé , un événement heureux ( nostalgie ) ou malheureux ( culpabilité )
La conscience peut se plonger dans l’avenir : c’est l’imagination , la figuration de l’avenir .
Mais le moment passé peut disqualifier le moment présent , ces deux capacités de la conscience rendent difficile le rapport avec le présent . Ces rapport s’effectuent au détriment de présent. Soit on regrette soit on attend :difficulté a vivre le moment présent .
L’homme ne peut pas s’empêcher de disqualifier le moment présent , pour Pascal l’homme ne vit pas dans le moment présent , l’homme ne vit jamais , il a une vie tragique .
« Il faut faire que l’homme se souvienne un peu moins , qu’il attende un peu moi & qu’il aime un peu plus » 

L’inconscience : Effectuer une action sans se préocuper desconséquences de cette action , comportement ( Freud 1859-1939 )

Le sujet est conscient de ses pensées , la conscience voit l’ensemble de ses pensées en regardant à l’intérieur d’elle-même . Penser une pensée c’est savoir qu’on sait qu’on la pense .
Il ne peut pas avoir dans ma pensée une pensée que j’ignore , quelqu’un qui a des pensées sans les connaître est dans le caca .

Qu’est-ce qu’un sujet libredans la conception classique ?
Quelqu’un qui agit à l’extérieur ( avec parfois des difficultés ) , c’est celui qui sur le plan de la conscience peut présente sa pensée à l’origine son acte , ses choix ,ses actions , . . . il est censé pouvoir toujours ramener les causes .

Chez Descartes : la liberté la plus faible est la liberté d’indifférence ( impossible de faire un choix ) , c’est opter .Le libre arbitre c’est la liberté d’un choix qui résulte de la pensées qui en pesant dresse un bilan des choses , la pensée n’a à faire qu’à elle-même , la pensée appréhende la réalité et opte pour telle orientation

La conception classique de la conscience implique une conception de la liberté & implique donc une conception de la responsabilité mais aussi une conception de la responsabilité.
La responsabilité : ( respondeo = répondre ) Etat de celui qui repond de l’usage qu’il fait de sa liberté . A l’origine il avait le choix . Quand on implique , reproche la responsabilité de quelqu’un : je ne peux peser la responsabilité de quelqu’un parce qu’il a d’abord une conscience .
Je ne peux reprocher quelque chose à quelqu’un parce qu’il pouvait agir d’une autre manière . En tantqu’être de pensées il peut faire des choix différents .
Un individu n’assume pas ses responsabilités qu’en situation négative ( échec ) .
La responsabilité d’un échec pose la situation d’être le seul responsable .

Quelqu’un assume ses actes : il assume la faiblesse de sa pensées quand il y a des conséquences négatives . Quand la conséquences de notre action est négative , nous tournons laresponsabilité vers l’extérieur , on se decharge de notre responsabilité .
Responsabilité & société :
Le système social se fonde sur la conception classique de la conscience . La société est cartésienne car la conception de la conscience repose sur la responsabilité .
Le système pénal reste cartésien : le sujet avait une diversité de choix donc il est responsable . La société nous assigne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport à l’équité et à la conscience sociale
  • Liberté de conscience et de pensée à travers la laicité
  • Conscience et liberté
  • Liberté et conscience
  • La conscience et la la liberté
  • Liberté de conscience
  • la conscience est elle synonyme de liberté?
  • La liberté est-elle une illusion de la conscience ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !