La question de l'irlande du nord

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Question de l’Irlande du Nord

I. L'histoire du conflit:
a. Le conflit religieux et le colonialisme par l'Angleterre:


Tout commence au Vème siècle, lorsque l'Irlande est évangélisée par un dénommé Saint Patrick, venu évangéliser le pays au nom de la religion catholique. La période de la christianisation de l'Irlande dure alors moins d'un siècle, et dès le VIème siècle, toutel'Irlande est officiellement convertie à la religion. Dès lors, l'Irlande voit se bâtir d'innombrables monastères, églises, et abbayes, qui deviendront durant le Moyen-âge, les épicentres d'un rayonnement culturel et religieux sans précédent. Les moines y réalisent des écrits de grande qualité, font l'apprentissage du latin, et mènent une vie simple, conformément aux textes religieux. Toutefois, c'est àla suite des ingérences répétées de l'Angleterre, que l'Irlande voit au XVIème siècle, s'élever une nouvelle religion, en nette opposition avec la religion catholique : le protestantisme. A cette époque, Henri VIII, roi d'Angleterre et d'Irlande décide de rompre avec l'église catholique romaine, pour asseoir le protestantisme, et en faire une religion d'Etat. Celui-ci décide alors de l'imposer àl'Angleterre, mais aussi à l'Irlande. Les irlandais refusent dès lors de se convertir, ajoutant de nouvelles tensions entre les 2 pays...Ces tensions s'observeront durant de nombreux siècles, au cours desquelles les colons britanniques mettront en place en Irlande une politique de discrimination anticatholique, privant les irlandais catholiques de leurs droits civiques et sociaux... A celas'ajouta de nombreux différents politiques particulièrement tendus, ainsi que des affrontements d'une grande violence entre les 2 camps. L'Irlande est une des plus anciennes "colonie" britanniques. En octobre 1171, le roi Henry II débarque à Waterford et se fait reconnaître en tant que seigneur de l'Irlande alors que le roi de l'époque, mort sans descendance, cédait son trône à Strongbow. L'Irlandes'ajoutait donc aux possessions du roi d'Angleterre, qui s'étendait de la frontière écossaise au Pyrénées. Le territoire irlandais a permis l'expansion de l'agriculture et du commerce domestique.





b. La montée du nationalisme et le triomphe du Finn Sein:



La chute de la monarchie en France, après 1789, excite l'imagination des protestants et des catholiques irlandais qui croientà des formes de gouvernement plus démocratiques. Le chef de cette opposition croissante est un jeune avocat, Theobald Wolfe Tone, qui veut faire tomber les barrières religieuses et politiques qui se dressent en travers de la voie menant à une Irlande authentiquement unie. Il est l'inspirateur d'un mouvement de masse que l'on appela la Société des Irlandais Unis. A mesure que la probabilité du HomeRule paraissait s'estomper, beaucoup de jeunes irlandais adhérèrent à des organisations révolutionnaires qui vénéraient Wolfe Tone. Les



plus importantes étaient: • • • • - Le SINN FEIN, fondé par Arthur Griffith en 1905 afin de promouvoir une "Irlande irlandaise" unie et libérée de l'exploitation économique des Britanniques. - l'IRISH SOCIALIST REPUBLICAN PARTY (le parti socialisterépublicain irlandais), dirigé par James Connolly qui était à la fois socialiste et séparatiste) - l'IRISH REPUBLICAN BROTHERHOOD (Fraternité Républicaine Irlandaise). Le 1er janvier 1801, l'Acte d'union entre en vigueur et fait de la Grande-Bretagne et de l'Irlande un Etat unique, le Royaume-Uni, accordant à l'Irlande une représentation de 100 membres au Parlement impérial. L'Acte d'union allaitporter les problèmes politiques, économiques, sociaux et religieux de l'Irlande au cœur de la vie politique britannique. L'union n'apporte toutefois pas la paix. Outre ces luttes politiques, les Irlandais vont devoir faire face à la grande famine entre 1845 et 1848. Au total, plus de 750 000 hommes, femmes et enfants irlandais succombent aux effets de la famine. Jusqu'au début du XXe siècle, le...
tracking img