La question qui suis-je admet-elle une réponse exacte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1601 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout le monde croit savoir se connaître et être capable de se définir. Ainsi, la question « Qui suis-je ? » peut sembler insolite dans la mesure où au-delà du simple fait de décliner son identité, ses origines, personne d’autre que moi n’est mieux placé pour y répondre. Mais est-ce vraiment le cas ? Pouvons-nous vraiment donner une réponse exacte, vraie à la question « qui suis-je » ? Si ce n’estpas le cas, nous pouvons donc être inquiets de ne pas savoir qui on est réellement.

En somme, plusieurs problèmes se posent ici : A-t-on la même définition de moi pour moi et pour les autres ? Est-ce la même définition de moi tout le temps ? Qui peut répondre à la question « qui-suis-je » ? Se pose alors le problème de l’objectivité. Qu’est ce qui me définit ? Qu’est-ce qui nous distingue desautres ?

Tout d’abord, l’homme naît puis il croit. Au fil des années, celui-ci va évoluer puis il va faire des choix et un parcours pour donner un sens à sa vie. L’homme va donc avoir un cursus qui lui est exclusif.

Par exemple, on peut choisir de faire des études scientifiques plutôt que des études littéraires. Ce choix, ce parcours et le résultat nous est spécifique.

De même, l’homme vavivre certains moments important de sa vie et il va se souvenir de ses événements et de ses actes importants qui se rapporteront à lui..

Ceci est permis par le fait que tous les hommes possèdent une mémoire : on peut donc rapporter ses souvenirs à soi-même.

Mais si on se souvient de ces moments-là, cela veut donc dire que nous étions conscients dans ces moments importants. Ainsi, notremémoire et notre conscience sont liées et ils nous sont propres. On sait que l’on a vécu quelque chose, et on s’en souvient, ce qui nous est propre. C’est ce qu’affirmait Descartes « je pense donc je suis ». L’homme se définirai par sa conscience.

D’autres personnes cherchent à répondre à la question « qui suis-je » en écrivant un livre autobiographique. Ils racontent où ils sont nés, leursEnfances, ce qu’ils ont fait, ce qu’ils ont vécu, ce qu’ils aiment ou pas. Ainsi, ils font  un récit rétrospectif sur leurs propres existences, lorsqu’ils mettent l’accent sur leurs vies individuelles, en particulier sur l’histoire de leurs personnalités. Par exemple, certaines personnes, ont publié leur journal intime pour expliquer qui elles étaient et ce qu’elles avaient vécu ainsi que leurs parcoursqui leur est propre. C’est le cas du Journal d’Anne Frank : une adolescente allemande juive qui a écrit un journal intime alors qu'elle se cachait avec sa famille et quatre amis à Amsterdam pendant l'occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Elle décrivait ce qu’elle apprenait, ce qu’elle voyait, ce qu’elle faisait, ce qu’elle ressentait lorsque les bombes tombaient.

De plus,l’homme peut rapporter certaines découvertes ou certains actes à lui-même. Ces actes ont pu avoir des conséquences sur la société. Par exemple, si on est un homme politique, on peut dire « j’ai fait une loi ». Ainsi la conséquence de nos choix peuvent se rapporter à nous.

Ainsi, notre expérience de la vie peut répondre à la question « qui j’ai été » parce que l’on rapporte des évènements et des choixpassés qui nous sont propres. C’est ce qui nous distingue des autres. Cependant, on peut se définir comme l’on a été dans le passé, mais aujourd’hui on n’est peut-être plus comme cela. Qu’est ce qui ne change pas durant toute une vie et qui nous définit dans le présent ?

La science qui progresse d’année en année est puissante, dans le sens où elle peut nous apporter des réponses exactes surnotre existence. Celles-ci ont été étudiées et démontrées, ce qui les rend irréfutable. D’une part, grâce à la science, nous connaissons tous que nous avons une origine commune. D’autre part, nous savons que notre corps est constitué d’atomes qui s’assemblent.

La science détient donc la connaissance générale de la nature corporelle.

C’est pour cela que nous faisons confiance aux sciences...
tracking img