La réaction de l'onu face aux attentats du 11 septembre 2001

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TD de Relations Internationales

Près de dix ans après l’horreur qu’a puent traverser un nombre incalculable de personne à travers le monde, nous pouvons nous demander comment a réagit et comment a évolué la façon de penser de l’ONU face au terrorisme.
Au matin du 11 septembre 2001, les Etats Unis d’Amérique ne pouvait imaginer la tragédie qui allait les frapper plus tard dans la journée. Etpourtant cela est bien arrivé, quatre avions devant voler au dessus du pays ont été détourné par des terroristes d’Al Qu’Aïda sous le commandement de Ben Laden. Ces quatre avions devant servir d’arme afin de toucher, et de marquer les Etats Unis en détruisant un symbole fort de leur grandeur. L’un des avions est allé s’écraser sur le pentagone qui se trouve à Arlington en Virginie, près deWashington, D.C.. Cet édifice abrite le quartier général du département de la Défense des États-Unis. Un deuxième avions était prévu pour s’écraser sur la Maison Blanche qui est la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis et qui se trouve à Washington, D.C., celui-ci a été repris par son équipage qui se sont battu contre les terroriste à bord, mais malheureusement c’est avion s’esttout de même écrasé dans la nature en Pennsylvanie. Enfin les deux derniers avions avaient pour cible le World Trade Center se situant en plein cœur de New York. Au lendemain de ce jour le constat affligeant de 6 000 personne tuées tombait, faisant du 11 septembre 2001 un événement marquant et attristant le monde entier.
Alors que le 13 septembre 2001 le journal Le Monde titrais « L’Amériquefrappée, le monde saisie d’effroi », aujourd’hui Ground Zero renait des cendres de l’attentat.
Après les attentats, comment l’ONU a-t-elle réagit et qu’en est il maintenant ?
Afin de répondre à cette question il faut tout d’abord voir qu’elles ont été les mesure juridique entreprise (I) et ensuite nous verrons le manque d’inefficacité de ces mesure (II).

I. Le dispositif juridique tourné contrele terrorisme

Les attentats du 11 septembre 2001 ne sont pas les premier auxquels le monde doit faire face et en tout temps l’ONU a du établir de nouvelles résolutions pour contrer le terrorisme, de ce fait on peut donc remarquer les dispositions précédent le 11 septembre (A), et les dispositions succédant les attentats (B).

A. Les dispositions précédents les attentats du 11 septembre2001

Pour le cas des attentats du 11 septembre 2001, les résolutions qui seront prisent, le seront à l’encontre de l’Afghanistan et plus particulièrement pour les Talibans. Le conflit afghan dure depuis de nombreuses années, et ce malgré les diverses tentatives de médiation des Nations Unies. Oussama Ben Laden est impliqué dans le terrorisme islamiste en Egypte et en Algérie. En tout, il seraitimpliqué dans pas moins de 18 actions terroristes d’envergure, et continue de financer, sous couvert de sociétés écrans diverses, les camps d’entraînement des islamistes algériens, somaliens,
érythréens et égyptiens.
Dans le cadre de ces attentats le Conseil de Sécurité des Nations Unies a du prendre des résolutions.
Il y a par exemple la résolution 2625 XXV adopté par l’Assemblé Général enoctobre 1970 relative aux principes du droit international touchant les relations amicales et la coopération entre les Etats conformément à la Charte des Nations Unies.
Il y a aussi la résolution 1189 prise le 13 août 1998 ou le Conseil de Sécurité déclare que la répression des actes terroristes est essentielle pour le maintien de la paix et de la sécurité internationale, et appelle tous les Etats àprendre les dispositions.
Et enfin la résolution 1267 du 15 octobre 1999. C’est dans cette résolution que les Nations Unies commencent à imposer des sanctions aux Taliban. Cette résolution fait suite à une action unilatérale des Etats-Unis, le 20 août 1999, sur les territoires afghans et soudanais, en représailles des attentats contre les ambassades américaines. Le Conseil de sécurité exige...