La radio en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Castel Claire

La radio en France

La BBC, la Deutsche Welle et Voice of America ont dénoncé le brouillage de leurs émissions par les autorités iraniennes, dans un communiqué commun après la révolte qui a eu lieu en Iran. Les groupes de médias britannique, allemand et américain ont observé des interruptions de leurs services de radio diffusés via le satellite Hotbird ver l'Iran depuis ladate anniversaire de la révolution islamique. La BBC, le World service en anglais, la chaîne Voice of America en farsi et radio Farda, ainsi que la radio Deutsche Welle, ont été affectées. Ainsi, les autorités iraniennes ont jugé trop dangereux de laisser parler ce média, au même titre que les autres, voire encore plus que les autres car il est plus facile d’écouter une radio que de regarder une téléou se procurer un journal non censuré.
Si ce cas extrême du pouvoir autoritaire parait impossible à transposer en France, il faut cependant être réaliste et voir les similitudes, pas si rares que l’on pourrait le penser, avec la situation de la radio en France. Le système y est beaucoup plus pervers car le contrôle ne s’effectue pas directement : c’est toute la relation entre la sphèremédiatique et la sphère politique qui est à prendre en compte pour comprendre comment cet outil particulier d’information, dernier lien avec la liberté pour un peuple occupé pendant la Seconde Guerre mondiale, commence à devenir un outil de diffusion du scandale, de la polémique, et de promotion du consommateur.
L’Etat avait en effet bien compris l’importance de cet outil, et l’a monopolisée très tôt. Puisle secteur s’est peu à peu ouvert à la privatisation et s’est largement développé pour intégrer le quotidien des français et concurrencer la presse écrite. Mais la radio est restée partiellement, comme les autres médias, sous la coupe d’un contrôle politique, et ce phénomène ne prévaut pas que dans les pays contrôlé par un pouvoir autoritaire. Dans le cas qui nous intéresse, ce contrôle prend laforme d’une interdépendance avec le monde politique et se double de contraintes économiques, qui en nuisant à l’indépendance de ce média, nuisent à la qualité de l’information offerte aux citoyens et à son objectivité.

I. Le développement d’un nouveau média et ses conséquences sur l’opinion.

1. Une transmission de plus en plus large et écoutée.

La radio est tout d’abord née d’uneévolution technique, la « télégraphie sans fil » (TSF) c’est-à-dire la transmission d’ondes qui transporteront ensuite des voix humaines pour permettre de communiquer à l’infini. Cantonnée jusqu’alors à des usages militaires, diplomatiques ou commerciaux, la TSF émet son premier programme à destination du public dans les années 1920.
En France, la radio est d’abord placée sous monopole d’Etat (RadioTour Eiffel), avant de s’ouvrir au secteur privé dès 1922 (Radiola). Le premier « journal parlé » est diffusé par Radio Tour Eiffel en 1925. L’audience de ce nouveau média croît rapidement, à la faveur des progrès de l’équipement des ménages en postes de radio, mais aussi par l’écoute collective. Dans les années 1920, la radio est en vente pour le grand public. Il s’agit tout d’abord d’un hobby pourles bricoleurs du dimanche puisqu’il fallait monter la radio soi même. En 1929, la France compte ainsi 500 000 postes de radio. Dix ans plus tard, 5.2 millions de postes diffusent : on estime alors qu’elle touche un Français sur deux.
La concurrence de ce nouveau média déclenche alors des inquiétudes dans la presse écrite, notamment parce qu’elle se répercute sur la répartition de la « mannepublicitaire ». Les recettes publicitaires et les tirages des journaux quotidiens sont touchés par cette redistribution des cartes, d’autant que l’attrait de la nouveauté du média radiophonique est pour le public un facteur de séduction supplémentaire. Certains patrons de presse pressentent d’ailleurs le danger et décident de créer leur propre station de radio, amorçant un premier virage vers une...
tracking img