La raison conduit elle au bonheur ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1555 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
La raison conduit-elle au bonheur ?
Nous sommes tentés de croire que ce qui différencie l’homme de l’animal est la conscience. L’homme à conscience et prend conscience des choses qui l’entoure, de ce qui est bien et mal, de ce qui pourrait être mieux ou pire. L’animal, lui, est doté de son instinct qui le guide dans chacun de ces actes, ainsi jamais un castors ne s’en veut et éprouve du malheurà avoir attaqué tel ou tel arbre. Il est alors facile de s’imaginer que la raison nous éloigne du bonheur rien que par le fait que l’on puisse prendre conscience qu’il y a mieux. Devrait-on alors envier ceux qui, blottit dans l’état d’innocence accueil le bonheur de façon immédiate et extérieur? L’imbécile heureux peut-il alors se proclamer être un canon de vie?
Au contraire, la raison ne nousmènerait-elle pas vers un bonheur que nous devrions mérité et atteindre par un long travail ? Si l’homme est doté de conscience, qu’il perd son innocence, cela lui permet de prendre conscience du bonheur qu’il a et de pouvoir ainsi le multiplier. La raison, qui distingue le bien du mal n’est-elle pas un élément essentiel à la recherche du bonheur?
Dire d’une personne qu’elle est raisonnable laconduit-elle vraiment au bonheur? Ne vaudrait-il mieux pas prendre appui de la raison pour la surpasser et ainsi arrivé au bonheur? La raison plus qu’un voie a suivre ne serait-elle pas un obstacle au bonheur ?
Bonheur : # plaisir, durable et complet
Qui vient de l’extérieur
Fin des choses.
Raison :
La raison conduit-elle au bonheur? Le bonheur n’est t’il pas une fin rationnelle que l’onrecherche à toute chose? Ou le bonheur arrive t’il pas une succession de cause extérieur à notre être et à notre raison et vouloir rechercher le bonheur ne serait-il pas alors contradictoire puisque c’est plutôt à lui de venir ? Le bonheur un idéal de la raison ou imagination?
°  Oui, dans tout acte nous recherchons le bonheur. C’est la raison qui nous permet de distinguer le bien du mal.
° Non,le bonheur et la raison ne sont pas associable. Ainsi le médecin nazi peut tomer sur le grand amour et se retrouver heureux indépendamment de la raison.
Analyse du sujet Raison :faculté de calcul (du latin ratio calcul) qui permet d'atteindre la vérité en la distinguant de la fausseté. Capacité à distinguer le bien du mal. Cette faculté en tarit qu'elle calcule nous permet d'élaborer des plansconstruits pour atteindre un but que l'on vise. Bonheur : état de bien-être physique et moral durable. On peut aussi le définir comme l'absence de malheur ou de souffrance. Il peut être associé au plaisir. Conduire : mener à. Toujours : on interroge ici la constance de la raison à nous mener au bonheur. Présupposé du sujet Si on demande si la raison conduit toujours au bonheur c'est que l'on a undoute sur sa capacité à entraîner immanquablement le bonheur et donc qu'on présuppose qu'elle n'y conduit pas toujours. 1ère partie : la raison ne conduit pas toujours au bonheur. Reformulation du sujet La raison. faculté propre à l'homme, le mène-t-elle nécessairement au bonheur'? Enonciation du problème La raison est-elle un guide infaillible pour trouver le bonheur ?
Un développement possibleI La raison conduit pas toujours au bonheur. - Les animaux ne possèdent pas la raison et on les considère souvent comme étant plus heureux que nous. N'ayant pas de raison en effet, ils restent toujours soumis à leur instinct qui leur indique de manière juste et toujours valide ce qu'ils doivent faire. Possédant la raison, nous sommes inaptes à connaître le bonheur des animaux qui résidu dansleur innocence et dans leur ignorance. La raison en effet nous entraîne dans une inquiétude puisque pour viser le bonheur nous faisons des calculs, élaborons des plans tout en sachant qu'un échec est possible. Posséder la raison nous rend pas plus heureux que les animaux et même, nous fait regretter de ne pas pouvoir être heureux comme eux. - La raison en tant qu'elle est une faculté de calcul qui...