La raison du plus fort est toujours la meilleure?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de philosophie.

La raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ? Dans cette question on met en liaison la forteresse et la raison. En effet, on veut se demander si le plus fort á toujours la meilleure raison, se demander, si la raison que puisse avoir « le plus fort » est nécessairement la correcte et la plus vertueuse. Pour répondre á cette question il fauttout d’abord savoir que la raison est la faculté de l’esprit humain pour distinguer le vrai du faux, de discerner le bien et le mal. Par « fort » on peut comprendre une puissance physique, on peut penser á celui qui dispose de la puissance de l’autorité réelles et n’hésite pas á les employer ou aussi on peut pensée á une forteresse par majorité. Et enfin, « meilleure » peut se comprendre par leplus favorable, le plus généreux et même le plus vertueux.
Tous on sait que depuis que l’homme est apparu sur terre, il est apparu le modèle du chef ou d’un groupe dominant sur chaque population. Ce chef ou ce groupe ayant comme point commun pour la domination la force. C’est ainsi que depuis plusieurs milliers d’années la raison du plus fort a était celle qui a primé chez les individus de sapopulation. En conséquence de cette réalité de l’histoire humaine, on peut prétendre que la meilleure raison est celle des forts puisqu’en effet ce sont eux qui ont toujours arrivé á guider ses peuples vers le bien. Pourtant, affirmer cela avec pleine certitude serait oubliait qu’un grand nombre de ces peuples ont été tyrannisés, n’ont pas eu vraiment de la justice et n’ont pas était conduits au bien,de même serait oublié plusieurs petits sages qui ont surgi tout le long de l’histoire et que se trouvant tout seuls ils ont eu la meilleure raison. On peut alors se demander, si la raison du plus fort, celle qui domine le plus dans notre monde, est toujours la meilleure raison ou si au contraire la meilleure raison peut provenir des sages ou même paradoxalement des faibles. Pour répondre ácette question nous allons tout d’abord montrer que le monde dans lequel on vit n’est pas un monde pour les faibles et que c’est toujours le fort qui va avoir raison ce qui permettra de répondre á la question parce que l’on pourra contester cela en montrant que si le plus fort á raison se n’est pas nécessairement la meilleure.

Dans une première partie, nous allons voir que le mondedans lequel on vit est un monde ou le fort á toujours raison, ce n’est pas un monde ou les faibles puissent avoir une place importante. Pour traité cette question on va voir quelques exemples de la vie courante, et on va faire recourt á certains philosophes.
Tout d’abord, plusieurs pensées philosophiques sont témoins de la nécessité de la présence du plus fort pour régir la société. Lephilosophe anglais Thomas Hobbes montre dans se œuvre majeur le Léviathan que l’homme est un loup pour l’homme et que le pouvoir n’a de fondement que par la force, il montre que la force est le seul moyen pour organiser une société. En effet, malgré la grande contestation que se philosophe a eu, comme on peut la voire en grande partie de la part des philosophes des Lumières, on peut bien considérer quece philosophe n’a pas tort. Les hommes on toujours eu besoin d’un chef qui les guides et malgré qu’on puisse penser qu’ils puissent suivre ce chef par une simple volonté c’est difficile d’établir une même volonté dans toute une population sans l’existence de la force. Comme le dit Pascal : «  la justice sans la force est impuissante » on voit bien que même si on se place dans une démocratie eton parle de justice toujours la force est présente. C’est cette force qui peut arriver á avoir la meilleure raison pour conduire le peuple.

D’autre part, si on voit de prés la nature humaine soit la nature animale de l’homme, on peut arriver à voir que l’homme aime être opprimé par le plus fort. Comme le dit Kant «  les hommes ne sont pas libres á cause d’eux-mêmes »...
tracking img