La raison et le réel

Pages: 7 (1550 mots) Publié le: 23 mars 2011
14 LA RAISON ET LE RÉEL
1
L•ES•S

Le rapport rationnel avec le monde

La rationalité scientifique est tardive
• Parce que nous vivons dans une société techno-scientifique, nous pouvons avoir l’impression que la rationalité à l’œuvre dans les sciences va de soi. Mais d’autres sociétés ignorent cette rationalité (lui préférant par exemple une relation avec les choses fondée sur la magie) :l’affirmation des pouvoirs de la seule raison pour connaître ce qui nous apparaît comme « réel » est singulière et tardive. • Dans sa loi des trois États, Auguste Comte a ainsi pu établir que l’esprit humain, lorsqu’il veut rendre compte du monde, est passé par trois « États » ou moments successifs : c’est d’abord l’État théologique, qui conçoit derrière chaque phénomène l’intention agissante d’unedivinité. Ce premier État aura luimême évolué, d’un animisme initial (au cours duquel la raison d’être de chaque chose est trouvée dans un « esprit ») au polythéisme (où chaque divinité prend en charge une catégorie de phénomènes ou d’objets), puis au monothéisme (où un seul dieu, désormais conçu comme tout-puissant, est créateur de la totalité de ce qui existe). • Dans le second État, qualifié demétaphysique, tout ce qui survient est attribué à la volonté ou aux qualités de la Nature ellemême (elle a par exemple « horreur du vide »).

La raison doit vaincre des « obstacles épistémologiques »
Ce n’est qu’en troisième et dernier lieu que se constitue l’esprit positif ou scientifique qui, au lieu de prétendre découvrir des causes ultimes, est plus modestement soucieux du « comment », c’est-à-direde causes proches. Cela suppose une « déspiritualisation » du réel (un réel objectivé) et une attention aux phénomènes répétitifs, qui apparaissent comme dépendant de lois. • L’accès à la rationalité scientifique ne s’effectue pas simultanément dans tous les domaines de la connaissance. De surcroît, Bachelard a montré que la connaissance rationnelle se heurte à de nombreux obstacles épistémologiques,qui bloquent ou freinent son développement. Ces obstacles sont moins externes – comme la religion, hostile par principe à l’esprit scientifique – qu’internes à la mentalité rationnelle – notamment lorsque celle-ci s’illusionne sur ses propres capacités, en adhérant trop vite à des explications qui s’affirment globales. « Ce besoin d’unité », constate Bachelard, « pose une foule de faux problèmes » et témoigne de la persistance d’un esprit en fait préscientifique, pour lequel « l’unité est un principe toujours désiré, toujours réalisé à bon marché ». Ce n’est donc qu’en acceptant une compartimentation de l’expérience que l’approche rationnelle du monde peut s’affirmer.

2

Rationalisme et empirisme

La raison est-elle innée ?
• Le rationalisme classique admet, à la suite de Descartes,l’existence innée d’un certain nombre d’idées simples, mais aussi de principes de la raison (principe d’identité, de non-contradiction, de causalité...), considérés depuis leur formulation par Aristote comme nécessaires au fonctionnement rationnel de tout esprit. • À l’inverse, les philosophes empiristes (Locke, Hume) affirment que tout, nos idées comme nos formes de pensée, provient uniquement del’expérience : l’esprit n’est à sa naissance qu’une tablette vierge (tabula rasa) où la répétition des expériences sensibles inscrit progressivement notions et principes ; l’idée de causalité dérive uniquement de la répétition perçue d’une succession entre deux événements, qui nous amène à croire que l’un provoque l’autre. Toute connaissance du réel inclut ainsi une part de croyance mal fondée, etl’empirisme aboutit à un certain scepticisme.

La connaissance est-elle limitée ?
Le « rationalisme critique » de Kant tentera une sorte de synthèse entre les deux attitudes : il admet que la connaissance ne peut s’élaborer indépendamment de la perception (qui nous livre des phénomènes au sens strict : les choses telles qu’elles nous apparaissent), mais il affirme complémentairement la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Raison et réel
  • La raison et la réel
  • La raison et le réel
  • La raison et le réel
  • La raison et le réel
  • La raison et le réel
  • La raison et le réel
  • la raison et le réel

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !