La recherche du temps perdu.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte.
Les Guermantes et les Courvoisier.
De Marcel Proust

Dans ce texte extrait de "Le coté de Guermantes", Proust dépeint avec ironie le comportement général de la famille des Guermantes, famille fidèle a des traditions pour le moins dépassées, c'est sur ce comportement étrange et inhabituel par rapport au contexte social dans lequel ils vivent que nous allons nous pencher.Dans cette étude de texte, nous allons aussi analyser le comportement pour le moins mimétique des Courvoisier qui celon Proust, tentent d'accaparer ce comportement propre aux Guermantes.

L'égo des Guermantes se caractérise par un sentiment de superiorité propre a eux, en effet, nous voyons dans le texte que l'orsqu'il rencontrent une nouvelle personne, ils le considere avec froideur etdistance, et ils leurs faut un temps considérable durant lequel il toise leurs nouvelle rencontre, pour accorder "l'honneur" a leurs rencontre de leurs tendre la main.
De plus lors du moment ou il toise leurs "victime" (car l'ont peu bien parler de victime, il est évident que se faire toiser d'un regard glacial par un inconnu doit être assez déroutant, voir traumatisant), en grand psychologue comme ilsse croient l'être, ils passent au cribles le coeur ou l'âme de la nouvelle rencontre.
Nous relevons ici que les Guermantes, de par leur statut social dans la société se croient fortement superieurs aux autres gens, le texte nous laisse deviner d'ailleurs que cette famille use de ce comportement avec toutes personnes ne portant pas leur nom , cela nous amene a penser que cet égo pour le moinsconsistant pourrait certainement provenir de leurs ancetres. Peut-être que les Guermante étaient autrefois une famille noble par excellence? Tant et si bien que cette famille, certainement imprégnée par le passé glorieux de leurs ancêtres se sentent eux même en marge de la société, différents, superieurs? Proust dans cet extrait fait d'ailleurs référence a la possibilité que les Guermantes était unefamille composée de chevalier par une métaphore filée avec l'acier et l'épée.
___
Nous relevons tout d'abord une premiere phrase métaphorique:
".. un regard généralement bleu, toujours de la froideur d'un acier qu'il semblait prêt à vous plonger dans les plus profonds replis de votre coeur"
Dans cette phrase, Proust fait clairement la comparaison entre le regard glacial et dur des Guermanteset une épée pourfendant le coeur, cela nous amene a penser qu'ils utilisent ce regard pour déstabiliser leurs 'victime' (même chose que dit plus haut), peut être pensent ils qu'avec leurs yeux ils peuvent détruire les défenses de l'esprit de la rencontre afin de plonger au plus profond de son âme pour voir clair dans sa personnalité?
Nous relevons d'autres phrases faisant partit de la métaphorefilée:
"Tout ceci se passait a une distance [...] , petite s'il fut s'agit d'une passe d'arme"
Proust dans cette phrase montre clairement que du point de vue du Guermantes, son comportement est du au 'duel' qu'il s'offre avec la personne rencontrée, duel de volonté? Intellectuel? Ou bien alors duel de soumission? Cette derniere idée semble la plus logique car nous savons que les Guermantes ontune tres haute estime d'eux.
"..sa main, [...], avait l'air de vous présenter un fleuret pour un combat singulier"
Dans cette phrase Proust fait une fois de plus référence a un duel entre les deux protagonistes ce qui nous amene a l'idée principale que Proust a peut-être voulu dire, le fait que les ancêtres Guermantes soit liés aux chevaliers, pour appuyer cette idée il y a une phrase explicitedans le texte :
"..que s'il s'était agi de vous sacrer chevalier"
Tout d'abord, il faut savoir que le terme 'sacrer' n'a pas été choisi au hasard, il faut aussi savoir que le terme 'chevalier' n'est peut être qu'une piste menant a toutes les signification de ce mot, en effet, dans sa définition la plus pure, un chevalier n'est pas forcément un soldat en armure étincelante, non, un chevalier est...
tracking img