La reine margot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (313 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous analyserons en première partie le déroulement de la course-poursuite, puis en deuxième partie nous étudierons l'ambiance qui règne lors de cette course-poursuite.

Dans cetexte, l'auteur nous raconte comment se passe la course-poursuite entre le comte de la Mole et la horde de catholiques qui veulent le tuer. Il décrit d'abord ce que ressent le comte,puis ses mouvements jusqu'à sa destination finale avec le courage.
Pour commencer, nous pouvons remarquer qu'Alexandre Dumas fait une description morale de son personnage central,le comte de la Mole. Il utilise deux figures de style pour le décrire, comme on peut le voir à la ligne 1-2: « Bientôt son pourpoint devint trop serré pour les battements de son cœur» et « Bientôt son épée devint trop lourde pour sa main ». La première figure est l'hyperbole. La deuxième, est l'anaphore, avec la répétition de l'adverbe de temps « bientôt ».Nous analyserons en première partie le déroulement de la course-poursuite, puis en deuxième partie nous étudierons l'ambiance qui règne lors de cette course-poursuite.

Dans cetexte, l'auteur nous raconte comment se passe la course-poursuite entre le comte de la Mole et la horde de catholiques qui veulent le tuer. Il décrit d'abord ce que ressent le comte,puis ses mouvements jusqu'à sa destination finale avec le courage.
Pour commencer, nous pouvons remarquer qu'Alexandre Dumas fait une description morale de son personnage central, lecomte de la Mole. Il utilise deux figures de style pour le décrire, comme on peut le voir à la ligne 1-2: « Bientôt son pourpoint devint trop serré pour les battements de son cœur »et « Bientôt son épée devint trop lourde pour sa main ». La première figure est l'hyperbole. La deuxième, est l'anaphore, avec la répétition de l'adverbe de temps « bientôt ».
tracking img