La relation entre les clubs et les acteurs publics

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3213 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RELATION ENTRE LES CLUBS
ET LES ACTEURS PUBLICS

INTRO : Les acteurs publics peuvent être séparés en deux acteurs différents qui sont l’état et les collectivités territoriales. Les clubs eux aussi peuvent être divisés en deux groupes, tout d’abord les associations sportives de loi 1901, puis les clubs professionnels. Les collectivités territoriales ont un rôle à jouer dans le développementdu sport notamment pour son rôle social. C’est pourquoi les collectivités territoriales interviennent fortement dans le financement du sport. Les collectivités soutiennent le sport, interviennent dans les manifestations dans la promotion, dans l’animation et dans l’équipement surtout au niveau régional et départemental. L’Etat quant à lui définit la politique sportive du pays, gère le hautniveau, forme, régule et réglemente le sport au niveau national. L’état connaît malgré ses rôles une décentralisation de ses pouvoirs au niveau politique. Les associations sportives de loi 1901 ne sont pas des clubs qui visent à dégager des profits mais qui ont surtout un rôle social au niveau communal et départemental. Elles constituent la majorité du mouvement sportif en France. Il en existe 170000 detoutes tailles. Sur un plan juridique, le club sportif correspond au mieux à l’association. Aujourd’hui, les associations doivent répondre à un certain nombre d’exigences afin d’être considérés comme clubs sportifs. Enfin, les clubs professionnels constitue une bonne partie du mouvement sportif en France. Pour être considéré comme professionnel, il faut participer à des manifestations sportivespayantes qui procure plus d’un million deux cent mille euros ou qui emploi des sportifs à hauteur de 800000 euros par an d’après l’article 11 du 16 Juillet 1984 et du décret du 11 Mars 1986. Un club professionnel est constitué d’une association de loi 1901 mais supportée par une société commerciale, cette relation est dictée par le décret numéro 2001-150 du 16 Février 2001. Ces clubs sportifsprofessionnels dégage des bénéfices qui sont un atout majeur pour avoir de l’influence dans le monde du sport en France. Le monde du sport est donc composé de nombreux acteurs qui jouent chacun un rôle sur les autres plus ou moins important. Avec toutes ces relations d’interdépendance et l’évolution de la demande sportive, nous tenterons de démontrer que ces relations tendent à se structurer et secontractualiser ce qui provoque un subtil glissement du curseur de domination entre les clubs et les acteurs publics. Afin de démontrer ceci, nous étudierons tout d’abord la relation existante entre les collectivités territoriales et les associations de loi 1901. Puis nous remarquerons l’évolution du pouvoir de l’état dans le monde sportif. Enfin, nous remarquerons le pouvoir que possède les clubssportifs professionnels par leur puissance économique.

I. Les relations entre les associations sportives et les acteurs publics.

A. Les associations et les collectivités entretiennent des relations d’interdépendance.

1. Caractéristiques actuelles
Dans cette première partie, nous allons nous intéresser aux relations entre les associations sportives type loi 1901 aux acteurs publics.Nous considérons que les acteurs publics sont : L’Etat, les collectivités territoriales (communes, Conseil Généraux et Régionaux) et locales (intercommunalité ; SU Indirect). Nous allons nous intéresser, dans un premier temps, aux caractéristiques actuelles entre les associations sportives et les collectivités locales, puis aux évolutions prévisibles entre ceux-ci. Notons d’abord qu’elles peuventde différents ordres : financières, matérielles, et humaines.

Depuis une dizaine d’années, la relation entre les associations et les collectivités territoriales ont tendance à évoluer. En effet, les associations sportives bénéficiaient de subventions souvent réparties à partir d’une enveloppe globale destinée à subventionner les associations sportives. La persistance de la crise économique et...
tracking img