La relation par les liens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10077 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Mélanie WERNERT

Promotion 2002-2005






LA RELATION PAR LES LIENS
_______________






TRAVAIL DE FIN D’ETUDES
Présenté en vue de l’obtention
Du diplôme d’ETAT D’INFIRMIER











Institut de Formation
En Soins Infirmiers
HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG
1, rue David Richard B.P.426
67091 STRASBOURG CEDEX









Je remercie MlleStéphanie LIES, infirmière DE, le Dr Jean-Pierre MAY, psychiatre et Mlle CYBULSKI Sophie, étudiante en soins infirmiers pour leur aimable collaboration à ce travail, ainsi que les patients qui ont bien voulu me faire part de leurs expériences.


































SOMMAIRE



|INTRODUCTION|p.1 |
| | | |
|Mon questionnement initial |p.1 |
|| |
|Ma situation d’appel |p.1 |
|Mes lectures exploratoires |p.2 |
|Mes entretiens exploratoires auprès des acteurs et compétencesconcernées |p.3 |
|Mise en évidence de l’intérêt professionnel du sujet |p.4 |
|Sens du questionnement dans mon parcours |p.4 |
|| |
|L’essai de compréhension |p.5 |
| | |
|Repères|p.5 |
| | |
|Qu’est-ce que la contention physique ? |p.5 |
|L’aspect législatif de la contention physique en France|p.6 |
|L’importance du rôle infirmier dans la contention physique, et dans la psychiatrie en général |p.7 |
| | |
|La contention physique, indissociable des notions de peur et de violence|p.8 |
| | |
|La supériorité du soignant peut être néfaste à la relation soignant-soigné |p.9 |
|| |
|La régression du patient |p.9 |
|L’incapacité du malade qui ne contrôle plus ses troubles |p.10 |
|Un danger potentiel : la domination par le soignant et la maltraitance...