La religieuse de denis diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

1. Introduction 2
2. Le Contenu 3
3. L’historique du roman 4
4. Le genre du roman 6
5. La théorie de récits de Diderot 7
6. Les perspectives narratives 10
6.1. Le moi-lyrique 10
6.2. Récit et discours 14
6.3. Le lecteur 16
7. Résumé 18
8. Bibliographie 19

Introduction
Au début du dix-huitième siècle, la critique vis-à-vis de la perte du pouvoir et du prestigede la royauté absolutiste mène à la formation des groupes critiquant le système existant. Les remplaçants de la nouvelle époque sont surtout des intellectuels et des philosophes qui s’engagent pour des réformes politiques, sociales et morales. Leur but, c’est la libération de l’individu en faveur de son autonomie et la prédominance de la ratio dans tous les domaines dans la vie humaine.
Au niveaude la littérature qui était fortement liée à la philosophie à cette époque, on peut constater une valorisation de la prose au cours du siècle des lumières. Malgré des efforts de l’église d’interdire ces nouveaux genres séculiers, beaucoup de nouvelles œuvres sont créées par des écrivains rationalistes.
Un philosophe et écrivain important de cette époque, c’est Denis Diderot. Surtout connu pour saparticipation à l’Encyclopédie, il a beaucoup influé sur l’esprit du temps. En même temps, il fait partie des écrivains les plus provocants dans le dix-huitième siècle. Avec ses œuvres, il a révolutionné le théâtre et la littérature. Un de ses romans aussi très choquant pour la mentalité de cette époque, c’est la religieuse, le roman qui sera objet de ce travail.
Avec la religieuse, DenisDiderot utilise la clarté et la franchise brutale du réalisme en décrivant la brutalité des cloîtres et le calvaire sur lequel la jeune femme passe dans sa vie monastique. La perversité et la maltraitance dont elle est la proie, contraste fortement avec l’autopromotion de l’église à ce temps-là.
Celle-ci n’a rien en commun avec le paradis sur terre, mais semble être plutôt d’une salle de torture dansune prison.
Avec son roman, l’auteur critique l’intolérance religieuse et la société acceptant les coutumes de l’église. Pourtant, il n’a pas créé une jeune femme se révoltant contre tout le système ecclésial. Car Suzanne est absolument religieuse. Elle ne met pas en question sa croyance bien qu’elle critique ses fonctionnaires. Pourtant, elle se montre d’un caractère très naïve et enfantin cequi la rend très intéressante.
Dans l’analyse suivante, je décomposerai la perspective narrative dans le roman. Pour mieux comprendre mon analyse, je commencerai avec la présentation du contenu. Puis, je donnerai un bref aperçu de l’historique du roman ce qui est important pour l’interprétation du roman. Ensuite, il suivra une courte analyse du genre du roman. Dans la partie principale,j’analyserai les différentes perspectives prises dans le roman. Je subdiviserai cette partie dans l’analyse de l’analyse du moi-lyrique, puis l’analyse de récit et de discours et ensuite le rôle du lecteur dans le roman. Finalement, je ferai un résumé pour présenter les résultats de mon travail.

Le Contenu
Suzanne, la fille cadette de la famille Simonin, est éconduit au cloître par ses parents puisquel’admirateur de sa  sœur aînée s’intéresse plus d’elle qu’à sa sœur.
Après le mariage de sa sœur avec cet homme, Suzanne espère qu’elle puisse quitter le couvent pour rentrer chez ses parents.
Mais comme elle apprend qu’elle soit le résultat d’une aventure amoureuse de sa mère, elle comprend pourquoi sa mère et son père prétendu souhaitent son entrée en religion. Malgré tous ses doutes et sonattitude de refus envers la vie cléricale, elle se subit à la volonté parentale.
Entrée dans le couvent, elle apprend la  façon dont il faut il se comporter comme religieuse. Mais à la journée de sa consécration dans le couvent Sainte-Marie, elle évoque un scandale: Pendant la cérémonie, elle refuse de prononcer les vœux.
Retournée à la maison parentale, elle est punie par l’ambiance froide et...
tracking img