La religieuse de diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 242 (60404 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONCLUSIONS sur les
syndromes lymphoprol itératif s chroniques
1) Syndromes lymphoprolifératifs chroniques B
Le phénotypage complet de la prolifération permet une
classification des syndromes lymphoprolifératifs chroniques B
séparant les leucémies lymphoïdes chroniques (LLC) typiques des
autres syndromes lymphoprolifératifs chroniques B selon un
score appelé SCORE de MATUTES.
Certainsmarqueurs phénotypiques ont une valeur pronostique, en
particulier dans la LLC.
2) Syndrome lymphoprolifératifs chroniques T
Pour les lymphoproliférations T, le diagnostic phénotypique est
plus difficile.
3) Suivi de la maladie résiduelle
Possible dès que la population pathologique est phénotypiquement
bien identifiable des cellules normales (ex : LLC)
Deux styles de céramique sesuccédèrent :
De 650 à 550 av. J.-C., le style à figures noires caractérisa l’art attique archaïque. Cette
technique consiste à réserver sur fond d’argile rouge les silhouettes et le décor, qui grâce
à la cuisson, vont se détacher en noir. Les plis des vêtements sont soulignés d’incisions et
de traits blancs. Les potiers et les peintres de cette période commencèrent à signer leurs
oeuvres (Amasis,Exékias par exemple). Ils privilégièrent la représentation humaine à
l’intérieur de scènes traitées comme des tableaux encadrés de motifs décoratifs
(arabesques, palmettes). Il existe une parenté plastique entre les figures noires et la
sculpture de cette période notamment par le hiératisme des personnages. Un certain
nombre de conventions se remarque : les personnages sont représentés de profilavec un
œil dessiné de face ; les attitudes sont figées.
Les thèmes les plus souvent choisis sont tirés de la mythologie, dieux et héros grecs
(Dionysos, Héraclès, etc …).
A partir de 550 av. J.-C., les Athéniens inventèrent la technique de la figure rouge. Au lieu
de peindre les motifs en noir sur le fond naturel de l’argile, les figures et motifs sont réservés
et restent rouges sur le fonddu vase noir tandis que les détails sont peints. Ce n’est que
peu à peu à partir de 475 av. J.-C. que cette nouvelle technique élimina la fabrication des
poteries à figures noires. Les peintres abandonnèrent alors les conventions archaïques
pour adopter un style privilégiant presque exclusivement la représentation humaine. Ils
signèrent souvent leurs œuvres comme à la période précédente ;les plus grands noms
furent Euphronios, Euthymidès et Phintias. Les artistes cherchèrent à représenter avec
réalisme l’être humain dans ses différentes attitudes et occupations. Ils privilégièrent le
mouvement en travaillant plis et cassures des vêtements. Ils cherchèrent à rendre profondeur
et volume ainsi que l’expression des émotions. Ainsi ils élaborèrent le style classique
caractérisé parl’harmonie des proportions obéissant à une évolution que l’on retrouve dans
la sculpture.
La peinture mythologique continua à dominer, mais des sujets plus familiers apparurent
(scènes de banquet, scènes d’éphébie, etc…). Le style à figures rouges se maintint au IV
e
siècle mais la qualité de la production diminua. Les représentations du monde féminin
(gynécée, mariage) occupèrent une largeplace.
Au IV
e
siècle et à l’époque hellénistique, d’autres ateliers virent le jour, en Italie méridionale
( Apulie par exemple). Mais on assista à un déclin : les vases d’argile tendirent à devenir
des imitations de la vaisselle de métal et à perdre tout caractère spécifique.
Les sujets étaient souvent funéraires ou tirés de la mythologie. L’ornementation exubérante
(palmettes,feuillages) envahit toute la surface du vase et finit par faire disparaître la
représentation humaine.
3
Le style à f igures rouges
Le style

El BuscónFrancisco de Quevedo
El Buscón
La Vie de l’aventurier Don Pablos de Ségovie,
vagabond exemplaire et miroir des filous
Traduction de Rétif de la Bretonne
Éditions SillageCe livre électronique est distribué
sous licence Creative Commons....
tracking img