La religion au centre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (381 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RABAT — Le ministre marocain des Affaires islamiques, Ahmed Taoufik, a déclaré dimanche à l'AFP qu'il fallait "faire un effort pédagogique pour convaincre que le port de la burqa n'est pasobligatoire" dans l'islam.

Les femmes qui portent la burqa "ne sont pas nombreuses" en France et au Maroc et "il ne faut pas créer un problème de société à partir d'une chose marginale", a estimé leministre, en précisant qu'il s'exprime à titre personnel.

"Il faut se méfier des comportements qui cachent des expressions politiques et sociales et qui utilisent un référentiel religieux qui n'a rien deprincipal par rapport aux fondements et aux priorités prescrits par l'islam", selon lui.

"Une femme est libre de se comporter comme elle veut en particulier d'une manière pudique", a-t-il ajouté,relevant notamment qu'au pèlerinage à la Mecque "les femmes ne se couvrent pas le visage".

"C'est un phénomène marginal, il ne faut pas en faire un problème de société. Ce qui est important c'estéduquer et scolariser les filles et les garçons", a conclu M. Taoufik.

Le port de la burqa suscite la polémique dans plusieurs pays européens, notamment en France et en Belgique, qui débattent de soninterdiction.

Le ministre a par ailleurs défendu les récentes expulsions du Maroc de missionnaires étrangers accusés de prosélytisme chrétien, des mesures qui visent selon lui à "prémunir l'islam etles autres religions".

"On est devant un activisme (prosélytisme) qui a porté atteinte à loi et à l'ordre public", et le Maroc "a agi pour préserver la sécurité de tous, musulmans et autres"."Le Maroc ne peut imaginer un jour envoyer des délégations pour faire de la reconversion ailleurs. Il faut respecter notre religion et la tradition des Marocains qui sont fiers de leur religion", aajouté le ministre.

Le ministre a enfin souligné que son pays était en train de "créer un modèle qui mettra les Marocains, en tant que musulmans, à l'aise dans leur religion et dans leur vie...
tracking img