La religion en france au xix ème siècle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1238 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La religion c’est l’opium du peuple. » nous dit Karl Marx dans critique de la philosophie de Hegel datant de 1844. Cette citation suggère donc que l’homme se « drogue » par la religion, pour oublier sa misérable existence, on parle ici du prolétariat, la religion es vu comme une force des hautes classes qui permet incontestablement de réduire les rancoeurs du prolétariat ; qui accepte satriste condition, sous prétexte que celle-ci aurait été déterminée par Dieu. D’un point de vu religieux la France du XIX e siècle connaît de nombreux événements à partir de 1815 qui vont changer la manière de voir la religion à la fin de ce siècle c’est-à-dire en 1914.
C’est pour cela que nous pouvons nous poser la question suivante : Quels sont été les changements religieux de la France etqu’elles en ont été les conséquences à cette époque.
Dans la société Française on voit apparaître en 1814 une reconquête de l’Eglise qui va durer jusqu’en 1950. Mais dans cette même période des mouvements de crises religieuse se font sentir. C’est par la suite que nous allons voir de véritable bouleversement religieux jusqu'à la fin de ce siècle.

I) Un renouveau dans la pensée de l'Eglise,implication dans son temps

A) Le Concordat.
1801 le Concordat
La religion Catholique est reconnue Religion de la grande majorité des Français.
C’est l’autorité politique qui décide des évêques et le pape les canonise0
Les ecclésiastiques sont rétribués par l’Etat.
Une administration des cultes est mise en place.
B) Les influence du Concordat.
Ainsi l’Eglise retrouve soninfluence. Respect du dimanche (1814) abolition du divorce (1816) le contrôle de l’enseignement primaire (1816) la loi du sacrilège (1825)
Les congrégations féminines quadruplent entre 1815 et 1850. Passage du Rigorisme (respect rigoureux, très strict des règles morales et religieuses les plus sévères)
Au Liguorisme, acceptation d’une religion tiède c'est-à-dire être croyant sans être obligé depratiquer tous les sacrifices etc. Réconciliation du pécheur avec le sacrement, absolution donner plus facilement.
Eglise moins sévère à partir de 1840 à l’égard de certaines forment religieuse jugés jusqu ‘ici comme superstitieuses.
Eglise composée de Pieux Laïc.
1840 la gauche politique diffuse des thèmes chrétiens. Christ prolétaire, égalité des hommes devant Dieu. Le catholicisme Français est deplus en plus sous le contrôle de Rome.
C) L’apogée de la reconquête catholique
L’Empire autoritaire a soutenu l’Eglise catholique, et l’Eglise le lui a bien rendu : les libertés des catholiques furent maintenues (presse, œuvres), tandis que disparaissent toutes les autres ; et le Pape Pie IX donna son autorisation pour le coup d’Etat, avant d’accepter d’être le parrain impérial en 1856.Mais essoufflement Malgré un politique largement Cléricale pendant plusieurs années les Ecclésiastiques ne sont pas Bonapartistes. Et durant cette période de reconquête de l’Eglise se profilaient déjà des menaces, des groupes qui voulaient réformer la Religion

II) Les difficultés de la reconquête de l’Eglise et la montée de l’antilibéralisme.

A) La crise du Catholicisme libéral.
et lesort de l’Eglise ne peuvent pas être liés. Il faut défendre l’église seule. Lamennais condamné avec ces compère Lacordaire et Montalembert par Grégoire XVI pour leur quotidien l’avenir avec comme devise « Dieu et liberté. »
Montalembert décide de se battre pour le développement des ordres religieux et surtout pour la liberté de l’enseignement, il obtient gain de cause pour le primaire des 1833mais doit attendre 1850 pour le secondaire.
Le catholicisme libéral pise d’énorme problème théoriques. Lamennais est plus populiste que libéral. Ce qu’il a d’authentiquement libéral est inacceptable pour l’église qui met la vérité au dessus de la liberté.
B) Les minorités religieuses.
Les non catholiques. La France de la monarchie censitaire compte quelques centaines de milliers de...
tracking img