La religion est elle essentiel a l'homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2071 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La religion est-elle essentielle à l’homme ?

Religion et homme sont forcement lies

Par ailleurs, nous pouvons rappeler qu’au sein des sociétés primitives, qui sont d’ailleurs les fondatrices de nos sociétés contemporaines, la religion était inhérente à la vie des hommes. En effet, chaque action accomplie était exécutée au nom d’un dieu et, de même, chaque phénomène, que nouspourrions par exemple aujourd’hui expliquer grâce aux sciences, était expliqué par la religion. Ainsi, une nouvelle fois, nous voyons que religion et humanité sont fortement liées, et ce, depuis la nuit des temps.
Aussi, comme l’évoquait Feuerbach dans L’essence du Christianisme, la religion n’a pour but que la projection d’une vie améliorée, voire idéalisée, pour l’homme, c’est pourquoi ildisait que « Dieu n’était rien d’autre que l’essence de l’homme », dans le sens où il est l’homme, porté à l’absolu, mais lui-même séparé des autres hommes et vénérés par ces derniers. Cette possible confusion entre Dieu et l’homme nous montre le lien indiscutable qui existe entre ces deux entités.
Enfin, si nous parlons de l’aspect sociologique, nous pourrions définir la religion comme un faitcollectif et social contribuant à définir l’identité. En ce sens, la religion serait complètement associée à l’homme, et ceci se confirme étant donné qu’elle lui impose nécessairement des règles de vie concrètes : c’est la fonction morale de la religion, elle lui apprend ce que sont le Bien, le Mal… De même, la religion tient une place non-négligeable dans la vie de tous les hommes, notammentpuisqu’elle peut contribuer au maintien de l’ordre social : en effet, comme le mentionnait Durkheim dans Les formes élémentaires de la vie religieuses, la religion peut servir d’instrument pour l’unification sociale « Quelle différence essentielle y a-t-il entre une assemblée de chrétiens célébrant les principales dates de la vie du Christ, ou de juifs fêtant soit la sortie d’Egypte soit la promulgationdu décalogue, et une réunion de citoyens commémorant l’institution d’une nouvelle charte morale ou quelque grand événement de la vie nationale ? ». La religion peut tout aussi être économiquement très présente ; si nous prenons par exemple un objet banal comme le calendrier, nous pouvons constater l’influence religieuse qu’il a en lui : en effet, chaque jour de l’année est symbolisée par unSaint ! Quoi de plus religieux ? Et pourtant il s’agit là d’un objet courant, pour dire à quel point la religion est présente dans la vie de l’homme, même s’il ne le souhaite pas obligatoirement.

La religion est donc incontestablement inséparable de l’homme : c’est lui qui l’a créée, et elle est aujourd’hui très présente dans sa vie quotidienne. Mais la religion n’est pas pour autant la définitionmême de l’Homme…

Mais la religion n’est pas dans l’essence de l’homme

Dans cette seconde partie, nous étudierons pourquoi il n’est pas possible d’affirmer que la religion est l’essence même de l’homme, dans le sens où elle ne le définit pas entièrement.
Pour commencer, il faut rappeler que la religion est, avant toute chose, un phénomène de culture : il s’agit de quelque chose quel’homme acquiert avec le temps, qu’il n’a pas directement à la naissance, qui n’est pas « inné ». En fait, la foi est une conviction qui se cultive. Pourtant, il nous est impossible de nier la très forte influence du contexte social d’un individu en ce qui concerne l’appartenance à telle ou telle religion : ainsi l’affirmait Jean-François Kahn « 98% des adeptes d'une religion le sont par naissanceet en fonction d'une filiation. D'où il en ressort que la religion est aussi un phénomène génétique. » Mais dans un cas général, nous pouvons affirmer que la religion n’est pas dans l’essence de l’homme car elle ne le définit pas automatiquement : elle n’est pas vraiment naturelle chez lui. En bref, c’est bien l’homme qui a introduit sa religion dans sa vie, en d’autres termes, les êtres...
tracking img