La religion et la contraception

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1143 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Religion

La contraception a toujours été sujette à des polémiques. En atteste, les déclarations de Benoit XVI par rapport à ce sujet :

«Exclure la possibilité de donner la vie au moyen d’une action visant à empêcher la procréation signifie nier la vérité intime de l’amour conjugal1»

Les points de vue religieux sur la contraception varient selon les écrits des livres sacrés tels le Coran,la Bible et la Torah. Pour étudier les opinions, il faut s’étendre sur le contexte historique de chaque cas, surtout. Ainsi, une société évolue, une religion doit s’adapter. Car, il faut se rappeler que la plupart des manuscrits religieux ont été écrits il y a plusieurs siècles de cela. Il sera intéressant de voir comment chaque religion a su s’ajuster dans son contexte social. En adoptant uneapproche objective, il est plus facile de s’éclaircir sur le sujet. L’étude se fera à partir des principales religions les plus pratiquées à travers le monde et les principales doctrines, c’est-à-dire l’islam, le christianisme, le Judaïsme et les athées.

Pour commencer, dans l’islam, la principale œuvre de référence est le Coran lui-même. Il est primordial de savoir que la religion musulmane aun point de vue clair de la fécondité. Elle est vue comme une bénédiction et la procréation est recommandée. Puis, l’islam oblige le mariage de l’homme et la fécondité. Donc, cette religion non seulement prône mais oblige la fécondité. Les interprétations ne peuvent se diverger en lisant le Coran car il est flagrant, faire des enfants est vanter et donc la contraception devrait être négligé. Commevu en classe, il y a des points de vue de la population qui considère que l’avortement est un moyen d’éviter la naissance. À ce sujet, la position
Source http://lejourlepluslong.centerblog.net/319-le-sourire
coranique est clair : "Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté; c'est Nous qui attribuons leur subsistance, tout comme à vous. Les tuer, c'est vraiment, un énorme péché2". Biensur, ce verset du Coran explique que, dans le cas d’un avortement en raison d’un manque financier, n’est pas justifié, car c’est le parent qui doit subvenir à la survie de son enfant. Ensuite, le Coran affirme que les contraceptifs hormonaux, tel que les pilules, sont interdit car tout se qui peut mettre en danger la santé de la femme est interdit. Toute fois, la contraception est tolérée avec uneépouse légitime, seulement par consentement réciproque. Puis, l’islam oblige le mariage de l’homme puis la fécondité.

Dans le cas du christianisme, il s’agit de la Bible comme outils de référence. On peut se référer à la parole du Pape, car il représente une figure d’autorité et de guide par rapport aux croyants. L’approche du christianisme est semblable sur quelques lignes à celle de l’islam parrapport au contrôle de naissance. Premièrement, semblable dans le fait où, la fécondité est encouragée. Deuxièmement, les deux interdissent l’avortement. Il y a par contre une nuance à ce sujet. D’abord, dans le christianisme la sexualité a pour but exclusif à la procréation, contrairement à l’islam qui a une vision beaucoup sourcehttp://mariohistoire.unblog.fr/2009/04/05/une-famille-quebecoise-en-1950/
plus ouverte sur la sexualité à condition de mariage. C’est-à-dire, la sexualité sans naissance est autoriser dans l’islam alors que non dans le christianisme. Alors, l’Église condamne la contraception3. Dans la Bible, le terme de l’amour est très fréquent, quand on parle de sexualité. Bien sûr, le discourt de la Bible à ce sujet converge vers le lien entre l’amour et la fécondité.C’est de cette manière que la contraception démolit ce lien4. Voila comment est expliqué la condamnation de contraception par l’Église. La position de l’Église est donc catégorique.

Dans le cas du judaïsme, la position sur la contraception est paradoxale. D’abord parce que d’un coté elle est tolérée tout en étant proscrite d’autre part. Pour les hommes, elle est totalement interdite au même...
tracking img