La religion et les dieux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (5000 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

TABLE DES MATIERES

I. LES DIEUX DOMESTIQUES : 5
1. Le culte des ancêtres : 5
2. Le Génie, les Junones : 5
3. Les Lares et les Pénates : 5
4. Les Mânes : 5
II. LE PANTHEON : 7
1. Les Dieux : 7
a) La vie des Dieux : 9
b) Tableau récapitulatif : 9
c) Les Dieux et leurs attributs : 11
d) Neptune : 15
2. Le culte : 19
a) Les lieux du culte : 19b) Les prêtres : 21
c) Le culte : 23
III. LES HEROS GRECO-ROMAINS : 25
1. Hercule : 25
2. Jason : 29

[pic]

[pic]
[pic]

LES DIEUX DOMESTIQUES :

Les cultes domestiques sont pratiqués exclusivement par les patriciens*. Ils sont fondés en grande partie sur la croyance à l'immortalité de l'âme. Chaque famille honore les divinités de la maison et accomplit auxcôtés du père de famille qui est considéré comme un prêtre, de nombreux rites devant l’autel domestique appelé lararium.

Le culte des ancêtres :

Les plus anciennes familles de Rome rendaient un culte personnel à leurs ancêtres. Dans les familles patriciennes les masques mortuaires des ancêtres étaient conservés. Au foyer même, les âmes sont honorées sous le nom de Mânes. On leur offredes fleurs et des aliments aux jours d’anniversaire (notés avec soin) de la naissance des êtres qu’il représente.

Le Génie, les Junones :

Le Génie : chaque homme est pourvu d'un Genius : il s'agit d'un "double mentale", une sorte d'ange gardien unique pour chacun qui le protège de sa naissance à sa mort et que l'on honore le jour de l'anniversaire. Les Junones sont des fées, ouesprits gardiens des femmes ; on croyait qu'avec chaque femme il en naissait un qui l'accompagnait, qui veillait sur elle pendant la vie et expirait avec elle à sa mort, précisément comme le Genius pour les hommes. Ces esprits sont représentés sous la forme de jeunes filles, avec des ailes de chauve-souris ou de phalènes*, et entièrement drapés tandis que l'esprit gardien des hommes est d'habitudereprésenté nu, ou à peu près, et avec des ailes d'oiseau.

Les Lares et les Pénates :

Le lararium, chapelle domestique de l'atrium*, comporte un autel dont le haut est creusé d'un foyer où brûle en permanence le feu sacré. En plus de cela, les maisons romaines possèdent une sorte de niche ou de placard qui renferme de petites statues de cire représentant entre autres : le dieu du foyer(lars familiaris) et les Pénates (divinités des provisions). Lares et Pénates ont droit à des fleurs, voire à des sacrifices.
Les lares et les pénates étaient des semi divinités qui défendaient le foyer. Les lares protégeaient la maison, ses habitants et ses terres environnantes ; ils étaient favorables, apportaient abondance et prospérité à la famille. A chaque repas, on leur offrait unepartie de la nourriture. Les pénates veillaient sur les biens et les réserves de la famille (pénus : garde-manger). Ils étaient au nombre de deux, l’un s’occupait de la nourriture et l’autre de la boisson. Elles étaient le symbole de la maison romaine.

Les Mânes :

Les Mânes sont une représentation des ancêtres morts, qu'on redoute comme on redoute tout ce qui sort du domaineproprement humain. Pour les amadouer, les Romains les ont appelés d'un nom destiné à se les concilier: "manes" veut dire "les bons, les bienveillants", pour les forcer, en quelque sorte, à mériter leur nom en ne faisant rien de mal. Objets d’un culte familial, les mânes, aux temps les plus anciens, avaient été plutôt des divinités domestiques, au même titre que les Lares et les Pénates.

[pic] LePanthéon de Rome

[pic]

LE PANTHEON :

Le Panthéon est un temple dédié à tous les dieux dans la mythologie romaine. A l’origine le terme Panthéon signifie « ensemble des divinités d'une religion polythéiste ». En grec ancien, πᾶν (pãn) signifie « tout » et θεός (theos), « dieu ».

1. Les Dieux :

Ce que nous appelons, d'un mot commode, la religion romaine, est une religion...
tracking img