La renaissance italienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (688 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La Renaissance Italienne :

La Renaissance Italienne marque vraiment la transition entre le Moyen-Âge et ce qu’on peut appeler comme l’époque moderne en Europe. Elle s’étale sur plus d’un siècle,de la fin du XIV dit Trecendo jusqu’au XVI dit Cinquecento.
En Italie, Florence en sera le premier berceau et Sienne le deuxième mais plus petit cependant. Le mouvement aura ensuite des répercussionsimportantes à Venise dans le courant du siècle mais aussi sur toute l’Europe dans une perspective d’universalité, se propageant dans les terres et par la Méditerranée.

Mais pour revenir à Florence,la Renaissance italienne est avant tout un phénomène économique :
- la peste noire ayant décimé un tier de la population de l’Europe et c’est parce qu’il y avait moins de gens qu’il y a pu avoir unereprise économique.

- les cités marchandes italiennes s’enrichiront grâce au commerce de la soie et des épices, important et exportant dans toutes l’Europe aussi bien sur la terre que sur la mercar l’Italie est au centre de la Méditerranée et devient la plaque tournante du commerce entre l’Europe et l’Asie.

- c’est l’apparition des premiers banquiers (les Médicis qu’on appelle les parrainsde la révolution et qui ont accumulé des traisors durant plus de 3siècles) qui prêteront de l’argent avec intérêt, développeront les coupures de papier et la lettre de change et création d’unenouvelle classe sociale : la bourgeoisie. Les banquiers s’enrichiront et aideront la ville à s’améliorer, se transformer. (Comme mettre une coupole sur le Duemo de Florence qui était à ciel ouvert depuis100 ans).
Le florin (qui était à ce temps la devise de Florence) devient la monnaie internationale du bas Moyens Âge.

Toute cette richesse amène inéluctablement les cités italiennes à faire lacompétition entre elles et particulièrement dans le domaine de l’art, de la culture et des sciences. Chaque prince de ville était prêt à dépenser des sommes astronomiques pour avoir les plus beaux...
tracking img