La renaissance : naissance de l'humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2114 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Renaissance : naissance de l’Humanisme

L’humanisme est un mouvement intellectuel qui prend forme au début du 16e siècle et qui pourrait se définir comme une recherche du savoir universel dont l’homme serait le centre. Erasme « L’homme est l’inventeur de toute science, le chercheur de toute vérité et la source de toute erreur ». Les préoccupations de Rabelais, de Montaigne, qui sont d’ordrereligieux, éducatif, politique, philosophique, concernent essentiellement l’existence de l’Homme, et cette existence c’est son destin, ce sont ses faiblesses constitutives, ce sont ses pouvoirs de perfectionnement. Au 16e siècle, il y a une nature de l’homme éternelle, une essence humaine permanente, une sorte de modèle commun à tous les hommes et qu’il leur est possible d’atteindre.

I) Genèseet caractéristiques de l’humanisme
A) Genèse
1 - Contexte spatio-temporel

Le terme de Renaissance a été donné au 16e siècle par le 19e siècle. C’est un mouvement Européen. (contrairement par exemple au classicisme par exemple qui est franco-français).
1453 : Chute de Constantinople (ou Byzance, qui est aujourd’hui Istanbul…). De nombreux lettrés grecs se réfugient en Italie, ils apportentavec eux quelques manuscrits (originaux de Platon…)
à Vague de culture en Italie, l’humanisme prend un contact immédiat avec les auteurs antiques. C’est un contact authentique avec des œuvres originales

1515 : Accession de François 1e au Trône. Roi immense, qui dès qu’il accède au trône, commence à se livrer à une politique de conquêtes. Il est fait prisonnier en Italie, et comme il est trèsouvert au monde, il s’imprègne de la culture Italienne.
De retour en France, il va exercer un mécénat intelligent sur les arts et les lettres, attirant des artistes comme Cellini ou De Vinci. Ces artistes vont travailler pour le roi et un certain nombre de nobles. Le roi va favoriser l’enseignement des langues anciennes contre la Sorbonne, qui prend très mal tout ça.
En 1530, il fonde le Collègedes Lecteurs Royaux, que l’on appelle aujourd’hui le collège de France, et pour la première fois ce sont des professeurs qui enseignent et qui sont rémunérés.

2) Des conditions économiques favorables
On a l’impression au début du 16e que la France commence à connaitre une aire de prospérité avec dans les villes un essor de la bourgeoisie marchande.

3) Vision d’un nouveau monde
En quelquesannées, la conception moyenâgeuse de la Terre (plate) change radicalement. Découverte de l’Amérique par Amerigo Vespucci, puis C. Colomb, Cortez au Mexique, Magellan qui se paye un tour du monde…

Montaigne a dit «  Notre monde vient d’en trouver un autre, non moins grand… que le notre»

JC Carrière : 1992 : La controverse de Valladolid
Il raconte ce qui s’est vraiment passé en 1550,controverse où il y avait 3 partis :
Le philosophe Sepulveda
Le Dominicain Las Casas
Et tribunal composé des représentants du Pape.

Le réquisitoire de Sepulveda : Les Indiens sont l’œuvre du diable, ils sont donc « nés pour servir et être dominé », « de toute manière ils ne sont pas à notre niveau d’intelligence et de vertu » « Ils ne rejettent pas le Christ, c’est le Christ qui ne veut pasd’eux ».
Las Casas répond à Sepulveda, est tout à fait convaincants.

4) Les progrès techniques et scientifiques
Progrès en médecines, notamment avec la chirurgie qui permet la dissection. Rabelais a été un des premiers médecins a pratiquer la dissection, Copernic a inventé l’héliocentrisme, et sont découvert les caractères mobiles et l’imprimerie à Diffusion des livres en France, et dans toutel’Europe.

B) Caractéristiques de l’Humanisme
3 façons de le définir :
C’est un mouvement historique
C’est une force socioculturelle
C’est une idéologie qui ne correspond pas à une philosophie déterminée.

Pic de la Mirandole a écrit De Dignitate hominis : de la dignité humaine. Il y dit « On ne peut rien voir de plus admirable dans le monde que l’homme. » Et comme le mot humaniste le...
tracking img