La renaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2537 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RENAISSANCE
DONNÉES GÉNÉRALES
Epoque d’un second baptême de l’humanité occidentale, la Renaissance marque:
-une curiosité primesautière,
-un désir de tout changer par rapport au moyen âge,
- un changement d’accent dans le rapport homme-divinité-monde,
-un grand besoin de se libérer de toute entrave, de toute contrainte, soit-elle morale, religieuse ou politique.
DénominationL’appellation Rinascita, apparaît pour la première fois chez Vassari dans la seconde édition des Vite en 1568. Elle s’impose au XIXe siècle par les écrits de Jakob Burckhardt, Hyppolite Taine et Jules Michelet.
La Renaissance revalorise l’humanisme antique qui se trouvait au centre de la pensée littéraire, philosophique et artistique des Anciens.
Le nouvel humanisme propose à l’individu un statut à lamesure de son potentiel créatif et spirituel, à sa capacité de transcender ses limites que ce soient des limites existentielles ou géographiques.
Les causes de la floraison artistique et littéraire de la Renaissance
1. Les croisades menées au nom de l’Eglise ont ouvert:
-de nouvelles perspectives matérielles et spirituelles à la France occidentale. La redécouverte du monde antique est faite grâce àla culture et à la civilisation arabes.
-les conditions favorables au commerce maritime ce qui a donné naissance à de nouvelles cités florissantes dominées par une bourgeoisie aimant le faste. Venise, Gênes qui devinrent des républiques puissantes ont continué leurs échanges avec les grandes villes du nord de l’Europe, Bruges, Londres et les ports hanséatiques et cela quand la France étaitencore en pleine guerre de Cent ans.
-l’Italie commence à importer les sciences et les techniques islamiques dans les domaines de l’algèbre, de l’astronomie, de la médecine, de l’alchimie et de la géographie aussi et certains termes qui les désignent portent la trace de ces emprunts.
2. Une nouvelle conception humaniste. La Renaissance place l’homme au centre de l’univers, le pourvoit des attributsdivins et le rend, ainsi, conscient de son pouvoir et de sa individualité. Cette nouvelle conception est alimentée par la réflexion philosophique dont le néoplatonisme fournit le cadre pour les lettres et pour les arts aussi qui cherchent maintenant à délivrer l’individu de sous la tutelle de l’église et à imposer la liberté de pensée, de création, et d’une éducation visant l’épanouissement de lapersonnalité humaine.
3. L’invention de l’imprimerie –Gutenberg
L’imprimerie va se répandre rapidement en Allemagne, à Cologne, à Francfort (en 1480 a lieu la première foire du livre), en Italie où elle va contribuer essentiellement à l’essor de la Renaissance, qui a ce moment commençait à germer, en France, dès 1470, à Paris à la Sorbonne et puis à Lyon qui est resté à l’heure actuelle même l’undes plus grands centres de l’imprimerie en France.
Le livre est important  parce qu’il développe l’esprit critique et rationnel par la comparaison des textes, le goût philologique, mais esthétique aussi.
4. Les Grandes découvertes (les voyages au bout du monde) ont changé les relevées cartographiques en permettant ainsi l’identification de nouvelles terres émergées et l’affinement de leurscontours. L’idée que la terre est ronde se rattache à la théorie héliocentrique que Nicolas Copernic publia à peine à sa mort en 1543 mais qui n’a pas eu de retentissements pendant la Renaissance.
5. La réforme protestante
Des humanistes comme Erasme de Rotterdam ou Thomas More dénoncent les abus de l’église et leurs critiques allaient être soutenues par les idées de Luther en Allemagne (leluthéranisme) et de Jean Calvin (le calvinisme) en France.
Le luthéranisme se rattache au nom de Martin Luther, moine allemand, qui écrit ses 95 thèses publiées à Wittenberg et à travers lesquelles il critique le système catholique et demande une réforme complète de l’Eglise.
L’imprimerie qui élargit l’aire du savoir et du refus des croyants qui dénoncent le Pape et les structures de la religion...
tracking img