La renaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De la renaissance aux lumières.

LES REVOLUTIONS DE LA RENAISSANCE

1204 : 4éme croisade

Jusqu’en 1500 (fin moyen âge) Homme soumis à dieu + eglise = un homme qui ne pense pas à lui.

Maisen Europe l’homme va peu à peu découvrir un nouveau savoir et va commencer à réfléchir sur lui. Renaissance de la culture antique, renaissance de l’Homme.

> Quelle influence de ces nouvelles idées(fin 14 éme) sur l’évolution de la pensée jusqu’aux lumières(18éme) ?

Notions : bien et mal, indépendance, choix, opinion.
Culture laïque : on ne pense plus en fonction de l’Eglise.

REVOLUTION: elle donne à l’homme une indépendance intellectuelle.
Elle se repend puis prend le nom d’humanisme, c’est une étude de l’Homme.

Humaniste:
-langues
- arithmétie, géométrie, musique
-astronomie

Jean pic de la Mirandole, aristocrate > accès au pouvoir, génie.

Il pense que l’Homme est dieu sont égaux omniprésent-potent-scient.
- Il dit que nous avons tous les savoirs à notredisposition, cela remet en cause noblesse et aristocratie. (libre arbitre). Choix ou non de l’accès au pouvoir.
Et esprit critique.

Inventions.

Þ 1450-1455 : imprimerie Gutemberg, il invente lescaractères mobiles = on imprime + et prix + accessibles.
> Les nouvelles idées attirent, foyers humanistes se dév. autour des centres d’imprimerie et universités : penseurs intellectuels, artistes,intellectuels voyages.

Þ Evolutions accélère avec découverte de l’Amérique en 1492 par Christophe Colomb. Mais problème ! Les américains ne sont pas dans la bible, sont-ils des créatures de dieu ?
+
-Il existe peuples et lieux pas dans la bible.
+
- La terre est peut-être ronde contrairement aux dits du pape. Remise en question du dogme de l’infaibilité pontificale.
+
- diffusions des idées(Pic)
=
Remise en cause de l’Eglise. Révolution.

Jusqu’à là le pouvoir est entre les mains de l’Eglise. Modification de système politique.

Nouveau gouvernement amoral, dénué de scrupules...
tracking img