La rencontre amoureuse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecriture d’intention :
Raconter une rencontre amoureuse

« Purée marre des cours et de ce bus à la noix… », Pensait David encore en retard. Quand il franchit la porte du bahut, ses amis Matthieu,Emmanuel et Gaël se dirigeaient vers la salle de permanence. Il leurs fit signe de l’attendre puis une fois arrivé à leur hauteur, demanda :
« -Il n’y a pas cours ?
-Non madame Gradin est absentedonc 2h de perm’ » lui répondit Matthieu.
« -Et vous n’auriez pas pu me prévenir ?! Bref ça vous laisse le temps de me dire ce que j’ai raté d’important pendant ma semaine.
-Bin on pense que Matt’est amoureux de Jessie vu qu’ils sortent ensemble et qu’il sourit dès qu’il la voit. » Dit Emmanuel.
« -Ouais et il y a une nouvelle, lundi elle a bégayée pendant je sais pas combien de temps avantde nous dire qu’elle s’appelait Mélissa. », ajouta Gaël avant de désigner des chaises libres.
David passa tout le reste de l’heure à recopier les leçons qu’il avait manqué jusqu'à ce qu’enmordillant son stylo, ce dernier se casse et que toute l’encre se déverse dans sa bouche, ce qui créa l’hilarité de ses amis.
Il alla se rincer la bouche aux toilettes et revint après la deuxièmesonnerie, 15 minutes plus tard.
Il demanda un miroir à une de ses camarades et pendant qu’il avançait, il analysait sa langue devenue bleue. Par mégarde il la bousculât. Elle se retourna, un lui lança unregard plein de reproches et lui plein de regrets, mais au fur et à mesure qu’ils se regardaient leurs regards changeaient et ils finirent par se sourire.
« -Je… Je suis vraiment désolé. » Finitt-il par dire.
« -Ne t’inquiètes pas ce n’est pas grave je n’ai pas eu mal.
-Je m’appel David et tu dois être la nouvelle de ma classe Mélissa ?
-Oui c’est moi. Répondit –elle avec un large sourire.-Heu sa te dirait qu’on fasse le tour du lycée ? Vu qu’on n’a pas cours je pourrais te montrer l’emplacement des salles si tu veux.
-Avec plaisir, allons-y » acceptât-elle non sans un grand...