La rencontre - la princesse de clèves

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1232 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Rencontre
Partie 1 de La Princesse de Clèves
Mme de Lafayette

L’auteur
* Née le 18 mars 1634 à Paris, morte le 25 mai 1693.
* Grandit dans une famille noble se fait engager comme dame d’honneur de la reine Anne d’Autriche très jeune.
* Amie proche de Mme de Sévigné, fréquente les salons littéraires et acquiers une culture littéraire étendue (italien, latin …). Fréquenteraaussi les hautes sphères : la Cour et les grands écrivains comme La Bruyère, La Rochefoucauld …
* Œuvres : La Princesse de Montpensier (1662), histoire d’amour entre un duc et une jeune fille de bonne famille qui épouse un prince. Ils se rencontrent quelques années après et découvrent que leurs sentiments sont toujours présents. Zayde (1670) histoire d’amour entre une fille d’un prince musulmanet le fils d’un conte espagnol. Tout les oppose mais il tombe amoureux d’elle. Un jour elle disparaît et il se lance à sa recherche.

L’extrait

Le roman est publié en 1678, anonymement : on ne devait pas montrer à l’époque (étant femme) que l’on écrivait. Considéré comme un roman d’analyse psychologique.
Coupe avec le roman pastoral et révolutionne le genre du roman par sa recherche deréalisme et sa véracité historique.
L’histoire se déroule à la Cours du roi Henri II, aux alentours de 1558. La Princesse de Clèves est une jeune fille de 16 à l’éducation exceptionnelle qui se voit, au début de l’œuvre, mariée au Prince de Clèves, jeune homme respectable. Seulement, lors d’un bal, la Princesse de Clèves rencontre le Duc de Nemours, qu’elle prétend ne pas reconnaître, même sileurs réputations, à tous deux, les a précédés.
On peut étudier en quoi cette scène consiste en une vrai scène d’introduction.

I. Une scène de première rencontre

1. Du point de vu de la Princesse de Clèves
* La narration est d’abord concentrée sur la Princesse, c’est elle qui aperçoit en première le prince pour la première fois
* Si le narrateur généralise les sentimentsinspirés par Nemours lors d’un premier aperçu, le lecteur se rend bien compte que ce sont là les sentiments éprouvés par la Princesse. Décelé principalement dans le « difficile de ne pas être surprise » où l’adjectif, au féminin s’adresse exclusivement à la gente féminine.
* « Difficile de ne pas être surprise » (l.10), « l’air brillant qui était dans sa personne » (l.12), « grand étonnement »(l.13) sont les premières impressions de la Princesse.

2. Du point de vu du Duc de Nemours
* Le changement de point de vu est assez brusque : on passe des impressions de la Princesse à celles de Nemours par un changement de paragraphe.
* Les sentiments de Nemours sont plus franchement décrits, comme s’il était incorrect pour une femme de reconnaître de suite ses sentimentsenvers un homme, mais que l’inverse était déjà plus acceptable.
* Même réactions de la part du Duc : surprise et étonnement « surpris de sa beauté » (l.14) ou encore « admiration » (l.15)

3. Dans les règles de l’art
* Les deux protagonistes se font se présenter et si le Duc avoue avoir reconnu la Princesse de Clèves (de par les rumeurs), celle-ci, comme il estd’usage prétend ne pas savoir à qui elle s’adresse. On peut déceler là une véritable parade amoureuse où les personnages semblent tourner autour l’un de l’autre sans pour autant s’aborder franchement, ce qui laisse entrevoir bien plus que ne le prétendent encore les personnages

II. Décisive cependant

4. Un véritable « coup de foudre » et le début d’une fascination
* Après cettepremière rencontre, les personnages se révèlent incapables de penser à autre chose qu’à l’autre.
* Nemours, au bras de la Dauphine « ne put admirer que madame de Clèves
* La narration se concentre ensuite sur la Princesse de Clèves qui rentre « l’esprit […] rempli de tout ce qui [s’est] passé au bal » (l.37) et qui n’hésite pas à partager cela à sa mère.
* Le...
tracking img