La rencontre m-dg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3029 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La 1ère rencontre de Manon et des Grieux
« J’avais marqué le temps de mon départ… un moment sur ma réponse »
 
 
I - LES CIRCONSTANCES DE LA RENCONTRE
Le cadre de la rencontre
·        Le cadre spatial : il est d’une part banal. La rencontre de Manon et des Grieux se déroule aux abords d’une banale hôtellerie, un lieu de passage, purement utilitaire car on y va juste pour se loger. D’autrepart c’est un lieu anonyme. C’est un lieu public, n’hébergeant que des gens sans prestige : noter que les personnages évoqués n’ont pas d’identité et sont désignés de façon indéterminée : un homme ; quelques femmes. Or une rencontre marquante, qui va changer la vie de des Grieux, lui faire découvrir la passion, au point de le mettre au ban de la société. La raison : En fait le narrateur a voulucréer un contraste entre la banalité du décor et le caractère romanesque de la rencontre pour mieux mettre celle-ci en valeur.
·        Le cadre temporel : le moment de la journée n’est pas précisé, ni même choisi pour renforcer le caractère romanesque de la rencontre. Or c’est un moment marquant, une date dont des Grieux devrait se souvenir. De même, le moment de l’année est imprécis. Certes, onsait que la rencontre se situe pendant les vacances, et que des Grieux est de retour chez son père (« les vacances arrivant » = hors texte). Les raisons : si le moment de la journée est indéterminé, c’est que le coup de foudre est si intense qu’il a fait perdre à des Grieux la notion du temps, ses repères. Par ailleurs, le fait que la rencontre se déroule pendant les vacances est important carjustement des Grieux est disponible, libéré de ses contraintes scolaires et surtout libéré de la tutelle de ses professeurs : loin d’eux, il est vulnérable, influençable.
 
Les caractéristiques du coup de foudre
·        La soudaineté : La rencontre de des Grieux et Manon  sa caractérise d’une part par sa soudaineté, sa rapidité. On relève ainsi l’emploi du passé simple qui exprime une actionrapide : Elle me parut ; je me trouvai enflammé. Le passé simple est d’ailleurs amplifié par l’emploi de l’adverbe exprimant la soudaineté : d’un coup. On remarque aussi la parataxe : en effet, les phrases se suivent sans lien logique ou chronologique : d’abord des Grieux décrit l’arrivée des passagers puis celle de Manon : Il en sortit quelques femmes, qui se retirèrent aussitôt…. il en resta une ; etimmédiatement après, il exprime sa passion pour Manon, sans donner aucune explication précise, à peine s’il évoque le caractère charmant de Manon, ce qui est trop vague pour expliquer l’embrasement de son cœur : je me trouvai enflammé.
·        La rupture : La rencontre comporte une autre caractéristique : elle marque une rupture dans l’existence de des Grieux, une fracture entre « avant » et« après ». Ainsi au moment où se produit la rencontre, la conjonction : mais il en resta une permet d’expliquer comment le regard de des Grieux a isolé Manon du groupe indistinct des femmes. Par ailleurs, l’auteur joue avec l’emploi des temps verbaux. Ainsi on relève le plus-que-parfait : moi qui n’avais jamais pensé, ni regardé : or ce temps exprime une action accomplie : donc son indifférence àl’égard des « filles » est révolue. Mais il emploie aussi l’imparfait : tout le monde admirait [sa] sagesse ; or ce temps exprime une action en voie d’achèvement : donc sa sagesse est en voie de disparition ; de même dans la phrase : j’avais le défaut d’être timide : l’imparfait suggère que des Grieux est sur le point de guérir de ce défaut. La rupture s’exprime aussi à travers la disparition despersonnages secondaires. En effet, à partir du moment où des Grieux pose son regard sur Manon, plus rien n’existe : ainsi les autres personnages semblent s’être volatilisés : le chaperon de Manon : l’homme d'un âge avancé, qui paraissait lui servir de conducteur, tout comme l’ami fidèle et le tuteur en quelque sorte de des Grieux : Tiberge ont disparu du récit. Les deux amoureux semblent seuls au...
tracking img