La rencontre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1630 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Certains individus sont faits pour se rencontrer,
Mais ils ne se voient pas tout de suite.

Un jour du mois de Mai
Je me suis rendue à l’évidence
Tu éveilles tous mes sens.

La vue de tes mains me fait frémir,
Ton regard me fait fondre,
Ta démarche me fascine,
Ta gentillesse m’interpelle,
Ta timidité me fait rire.

Tu as ce « Je ne sais quoi »,
Qui fait chavirer mon coeur.
Tout enétant là,
Tu as cette façon d’être ailleurs.

Tu prends un air détaché
Car nos chemins se sont croisés.
Je cherche dans tes yeux
Des réponses à mes questions.

Si tu pouvais m’emmener
Ou même juste t’avancer
Rien qu’une seule fois
Je te dirais ce que tu ne vois pas.

C’est un grand vide quand tu n’es pas là,
Je crois que tu ne le sais même pas.
J’aimerais que tu me prennes dans tesbras,
J’ai besoin de toi près de moi.

Chaque jour où je te vois,
Grâce à toi,
C’est la même chose,
Alors, la vie devient rose.

Apprivoisons nous au jour le jour
Guidons nos pas vers le futur.
Au delà de nos différences
A force d’échanger nos silences.

D’habitude, je suis très sage,
Sage comme une image.

Mais tu résumes tout ce que j’aime
Tu me pousses à l’extrême.
Nous, ce nesera pas banal.
Pourquoi hésites-tu à décrocher mon étoile ?
Rassures toi,
Il ne se cache rien sous le nuage,
Ni même les traits d’un autre visage,
Il n’y a que moi.
Peut être as-tu peur de toi ?

M’as-tu jugé d’un regard ?
Tu n’as effleuré que la surface.
Je ne suis pas celle que tu crois voir
Et je déroge à mes préjugés tenaces.

Viens traverser mon miroir,
T’approcher, juste pourme voir,
Te jeter, réagir,
J’ai peut-être beaucoup à te faire découvrir.

Je suis remplie de toi,
J’ai la sensation d’être perdu sans toi.
Je veux une histoire,
Je veux juste y croire,
Essayer pour voir.
Les mêmes bruits, les mêmes sons
Hurlent en moi à l’abandon.

A chaque minute, chaque seconde,
Dans mon corps, la crainte inonde
Que tu décides jamais plus
De me dire à jamais «salut ».
Je peux tout à fait comprendre
Car tu n’es peut-être pas un cœur à prendre
Mais saches que tu auras ma peau
Si tu jours en solo.

C’est ahurissant
Et complémente dément.
Je n’ai jamais été comme cela
Je ne me reconnais pas.
Chaque jour qui passe
Tu me laisses une trace.
J’essaies de me résonner
Mais rien n’y fait.

Le soir, je n’ai pas envie de rentrer toute seule,
Le soir,je n’ai pas envie de rentrer chez moi.

Je craque pour une histoire d’amour
Avec un billet de non retour.
Je te cherche du regard,
Tu me fais craquer d’espoir,
Jusqu’à ce jour, j’ai laissé ma tendresse
A de mauvaises adresses.

Ton premier coup de téléphone
M’a troublé comme une enfant.
Je m’étais dit bien avant
Que je ne laisserais plus entrer personne.
Je n’étais pas bien certaineMalgré mes nombreuses peines
D’avoir reconnu ta voix
Qui je l’espérais n’aller pas compter pour moi.
Cela a été tout le contraire
Après quelques secondes
J’ai su que tu allais me plaire
Tu parlas, je t’entendis
Et tous les mots que tu m’as dit
Semblaient venir du bout du monde.

Sans réellement te connaître, tu as mis dans ma vie
Tellement de choses qui manquaient
Comme des rêves pleinsmes nuits.
Je ne peux pas me taire
Parce que tu vis dans une autre ère.

La vie m’a appris une chose :
« Qui ne tente rien n’a rien».
Je suis stoïque pour l’instant
Mais plus pour longtemps.

Après tout, demain peut être différent
Je n’ai pas envie de faire vite.

Tu te promènes dans ma mémoire
Je ne pense qu’à cette récente histoire
Tous les mots qui me viennent sont dérisoires.Je n’ai que très peu d’espoir,
Mais j’y pense tous les soirs.
Cela devient une obsession
Qui me bouffe toute la raison.

C’est une évidence,
J’ai besoin de toi.
Je ne sais pas ce que tu en penses,
Mais pour moi, c’est plus fort que cela.

Je serais prête à te suivre,
En effet s’il le fallait.
J’aurai le goût de vivre,
Une raison d’exister.

On aime d’abord par hasard
Par jeu,...
tracking img