La reproduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Reproduction sexuée et asexuée [modifier]

Article détaillé : Reproduction dans le règne animal.
La reproduction sexuée est assurée par la fécondation, c'est-à-dire par fusion des gamètes mâle et femelle donnant naissance à un œuf (ou zygote)1,2,3,4 . Cette reproduction permet le maintien d'une diversité génétique au sein des populations, car elle assure le brassage génétique.
La reproductionasexuée (également multiplication asexuée)5 désigne tous les autres moyens de reproduction où n'intervient ni gamètes ni fécondation. Dans ce cas le matériel génétique des parents et des descendants reste identique. Car seule la mitose assure la transmission de l'information génétique aux nouvelles cellules. C'est une forme de clonage naturel.
Pour certains auteurs, le terme reproduction estréservé à la reproduction sexuée6,7,8.
La reproduction sexuée [modifier]

Article connexe : Sexualité (reproduction).

Le cycle de reproduction des angiospermes

La fleur est l'appareil qui permet la reproduction sexuée chez les plantes angiospermes
La reproduction dite sexuée fait référence à la rencontre d'individus de types sexuels différents (mâle et femelle, MATa et MATα, + et-) ou ,seulement de cellules de types différents. Elle n'implique pas forcément d'accouplement ou de copulation, car des organismes immobiles comme les plantes, les champignons, les moules, sont aussi capables de reproduction sexuée. La reproduction sexuée n'est partagée que par les espèces eucaryotes, ce qui permet chez elles le brassage génétique.
Dans une même espèce, les individus ont quasiment le mêmenombre de gènes (ex: 35 000 chez les humains). En revanche les versions de ces gènes (les allèles) ne sont pas les mêmes. C'est pour cela que chaque individu est différent. Chez les espèces eucaryotes, la reproduction est l'occasion de brasser ou mélanger ces allèles, entre 2 individus, en général de sexe opposé. Cela produit une nouvelle combinaisons d'allèles, donc un nouveau génome. Ceci permetl'évolution des populations, et si l'environnement venait à se modifier (réchauffement du climat, nouveau parasite...), ces nouvelles combinaisons pourront être favorisées par la sélection naturelle.
A chaque génération ou cycle de reproduction, on retrouve au niveau cellulaire les mêmes étapes:
Méiose, qui produit des cellules (gamètes ) portant la moitié des gènes du parent.
Fécondation, quiest la réunion de 2 gamètes (spermatozoïde et ovule), pour reconstituer un génome entier, mais original.
Inconvénients [modifier]
Elle nécessite normalement la présence d'un second individu. C'est pour éviter ce problème qu'elle a parfois évoluée en parthénogénèse, reproduction sexuée sans partenaire - cas des Pucerons, des Daphnies, etc. Un animal isolé découvrant un nouveau territoire nepourra propager l'espèce - sauf s'il s'agit bien sûr d'une femelle fécondée.
Ce partenaire doit souvent être recherché, ce qui peut être difficile ou dangereux.
Ce type de reproduction suppose parfois une concurrence entre mâles ou femelles, donc une compétition. Celle-ci peut demander un surcroit de ressources, une baisse de vigilance vis-à-vis des prédateurs, parfois des blessures ou la mort.
Encas d'accouplement, il y a un risque d'échange d'agents infectieux - bactérie, virus, champignons, divers parasites...
De nombreux gamètes doivent être produits et s'agissant des mâles ils sont souvent perdus.
Le brassage génétique issu de la reproduction sexuée est un avantage pour l'espèce (puisqu'elle fait s'associer un jour ou l'autre les meilleurs gènes) mais cela peut être un inconvénientpour l'individu. La combinaison de gènes qui le caractérise est unique et le restera, contrairement à la voie non sexuée. Rien ne dit que la combinaison de ses gènes avec ceux venant de l'autre partenaire (même sélectionné) ne donnera pas des individus déficients. C'est le cas de toutes les maladies génétiques récessives, invisibles chez les parents.
Le faible nombre de descendants est un...
tracking img