La restauration des oeuvres d'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1851 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La restauration des Noces de Cana

Les Noces de Cana est un tableau de Paolo Caliari, dit Véronèse. Il a été réalisé en 1563, pour le monastère bénédictin de San Giorgio Maggiore, à Venise et représente un épisode du Nouveau Testament : le miracle de Jésus changeant l’eau en vin à la demande de la Vierge au cours d’un repas de noces à Cana en Galilée. Cette œuvre d'art a fait l'objet d'uneimportante restauration de 1990 à 1992. La restauration d’un tableau est un travail de plus en plus fréquent, mais aussi de plus en plus exigeant et technique. "Restaurer une œuvre, c'est ré-établir des liens authentiques entre celle -ci et le passé" définit Paul Philippot (1972). Il s’agit en effet de rendre l'œuvre lisible en supprimant le fort jaunissement et le noircissement des vernis, tout engardant les traces du passage du temps (comme la patine). La restauration est donc le résultat d'un équilibre entre ne rien faire et trop faire. Un des enjeux importants de la restauration est l’existence de repeints. Les repentirs, repeints décidés par l’artiste au cours de l’exécution de l’œuvre, doivent être conservés, mais les repeints ultérieurs, motivés par des considérations de goût oud’éthique, peuvent être enlevés. La restauration des Noces de Cana, le plus grand tableau du Louvre, a été menée avec une très grande rigueur et a nécessité en ce sens le concours du Laboratoire de Recherche des Musées de France (C2RMF, ex-LRMF). De nombreuses analyses physico-chimiques ont été effectuées pour mener à bien la restauration du tableau et, avec l’aide de précisions sur l’histoire de l’art,elles ont permis d’importantes découvertes sur l’évolution du tableau, et sur certains faits insoupçonnés…

Étude du tableau
La restauration d'un tableau commence par son nettoyage et notamment par l'élimination des poussières à sec ou à l'eau avec quelques gouttes d'ammoniaque.

Un tableau est constitué de plusieurs couches : • Vernis couche de protection. • Glacis (pas toujours présent)couche ayant une faible teneur en pigments, elle peut donner un effet (brillance, velouté). • Couche de couleur ou couche picturale. (peinture) • Préparation enduit pour lisser, obtenir une surface bien lisse. • Encollage couche de colle pour boucher les trous. • Support toile sur cadre (il s'agit en fait de bois au Moyen Âge, puis de la toile à partir de la Renaissance). Les deux plus grands facteursd'altération d'une œuvre d'art sont l'humidité et la lumière. La variation du taux d'humidité fait que le support gonfle et se détend ; la couche de peinture en surface se craquèle et se fend. La lumière, elle, fait jaunir le vernis.

Allègement du vernis
Les restaurateurs enlèvent, à l'aide de solvants, une partie de la couche de vernis originale du tableau et redonnent ainsi de l'éclat auxcouleurs. Les solvants utilisés peuvent être de natures diverses : • Essences naturelles : térébenthine (= mélange de solvants), ou de romarin • Hydrocarbures aliphatiques comme le white-spirit • Hydrocarbures aromatiques : toluène, … • Autres : alcools, éthers, … On procède souvent par mélange de solvants et on en recherche un qui nous permette d'enlever la couche superficielle du vernis sansramollir ni altérer la peinture en dessous. On fait alors des essais à l'aide d'un bâtonnet de verre. Lorsqu'on a trouvé le mélange adapté, on procède à l'allègement du vernis. Pour le tableau Les Noces de Cana, Marie Alice Belcour, restauratrice sous la direction de Nathalie Volle, a découvert que le mélange de solvants utilisé pour l'allègement des vernis jaunis (acétate d'éthyle et éthanol enproportion égale), inoffensif pour les autres couches de couleur du tableau, s'est révélé actif sur la peinture rouge du manteau de l'intendant. Un vert sous-jacent, insensible aux mêmes solvants, est apparu. Un examen à la loupe révéla en outre que le rouge suivait maladroitement les contours du manteau et qu’on pouvait remarquer du vert en divers endroits mal recouverts, comme le long du glaive,...
tracking img