La reverse logistics

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6716 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Reverse Logistics, le retraitement

Sommaire

Introduction

I] Reverse Logistics : Importance et enjeux

A) Historique de la Reverse Logistics
B) Importance du retraitement en Reverse Logistics
C] Les enjeux du retraitement

II] L’Etat de l’art
A) Les matériaux retraités :
B) Le recyclage
C) Les réseaux de retraitement en reverse logistics
D) Les actions de retraitement desproduits finis
E) Les actions de retraitement des emballages
F) Les règlementations environnementales
II] Exemple : Le cas Migros

Concusion

Introduction
Depuis maintenant quelques années, la hausse du prix des matières premières, associé à la monté de l’importance du recyclage et d’une gestion éthique des déchets poussent de plus en plus les entreprises à concevoir des solutions leurpermettant d’envisager une réintégration des matières ou produits usagés dans la chaine de création de valeur. C’est ainsi que la logistique de retour ou « Reverse Logistic » se voit attribuer une place de plus en plus importante au sein des entreprises.
Les schémas traditionnels de circulation des matières envisagent un mouvement unidirectionnel des actifs des fournisseurs vers les utilisateurs. Lalogistique inverse permet aux actifs d’emprunter le chemin inverse et ainsi remonter la chaîne d’approvisionnement des utilisateurs vers l’entreprise.
Initialement, la logistique inverse était principalement associée à la nécessité de recycler certain produits contenant des produits toxiques comme les piles, ou encore de récupérer des matières premières réutilisables comme l’or des composantsélectroniques, certains métaux précieux ou dangereux pour l’environnement. Aujourd’hui la reverse logistic inclus le cas du retour des produits défectueux, ou non désirés par les clients. La vente par correspondance est un secteur relativement nouveau sur lequel la logistique inversé est un enjeu primordial. Dans le secteur de la vente par catalogue par exemple, le taux de retour des produits atteintparfois 35% du total des ventes. Une parfaite maîtrise du circuit de retour est donc indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise.
A l’heure actuelle, la reverse logistic ne représente que 5% des coûts logistiques totaux des entreprises, mais elle constitue une part croissante dans l’activité. Et pour cause, les économies qu’elle a engendré s’élèvevaient selon l’estimation de B. Delauney dansson rapport « Ninth annual state of logistics report », à 862 milliards de dollars au Etats-Unis sur l’ensemble de l’année 1997.
Mais malgré son attrait, la logistique inversée recèle un haut degré de complexité et nécessite une organisation particulière. Quels sont les enjeux de cette nouvelle organisation et à quels enjeux permet-elle de répondre, c’est ce que nous allons voir à présent.

I]Reverse Logistics : Importance et enjeux

A) Historique de la Reverse Logistics
La reverse logistics, aujourd’hui actrice majeure de la problématique logistique, est un concept qui date déjà de quelques années. Le concept de Logistique inverse est apparu au cœur du SLI (Soutien Logistique Intégré) au tout début des années 90, à peu près en même temps au Etats-Unis et en Europe. En 1991 au USA,le « Council of Logistics Management » publia un document intitulé « Reverse Logistics » suivi 1993 du livre « Reuse and Recycling-Reverse Logistics opportunities », ouvrage traitant des enjeux et opportunités liés au cycle de retour des produits. Le schéma suivant illustre la place de la reverse logistics dans le cycle de production.

Source : Laurent Grégoire (1999), « Bienvenue à la ReverseLogistics », Logistique & Management, vol.7 n°2, `Reverse Logistics', Publications Groupe Ecole Supérieure de Commerce de Bordeaux
En Allemagne, la forte popularité des idées écologique permit au concept de logistique retour de se développer. Au Congrès International de la Logistique de La Haye, Mr Frerich-Sagurna proposa le schéma ci-dessus, qui incluait pour la première fois l’idée de flux...
tracking img