La revolution francaise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1384 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Révolution française est une période de l'histoire de France qui commence en 1789 avec la réunion des États généraux et la prise de la Bastille et s'achève avec le coup d'État du 18 brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. C'est un moment fondamental de l’histoire de France, marquant la fin de l'Ancien Régime et le passage à une monarchie constitutionnelle puis à la PremièreRépublique qu'ait connue le pays. La Révolution française mit fin à la royauté, à la société d'ordre et à tous les privilèges, mais qu’elles sont les grandes transformations après la révolution et l’empire ? nous montrerons dans une première partie les affirmations des principes démocratiques, dans une deuxième parties la France réorganisé et unifiée et dans une troisième parties des changementséconomiques et sociaux pour l’empire. La France s'affirme comme nation avec la Révolution de 1789.

Tout commence le 5 mai 1789 avec l’ouverture des états généraux le roi Louis XVI ouvre les états généraux à Versailles. C'est le dernier moyen qui lui reste pour tenter de sauver le royaume de la faillite et contenir la révolte qui gronde. La dette de l'État est telle que ses créanciers ne peuvent et neveulent plus prêter de l'argent. Dans l'impasse, le gouvernement ne voit bientôt plus d'autre issue que de convoquer les états généraux, avec l'espoir qu' une assemblée des délégués de tout le pays pourra imposer des réformes aux privilégiés. Le tiers-état représente les Français qui n'ont droit à aucun privilège particulier. Ses députés sont issus de la bourgeoisie. Mais le 17 juin 1789, àVersailles, les députés du tiers-état, renforcés par quelques curés représentant le clergé sur une proposition de l'abbé Sieyès. Ils représentent les «quatre-vingt-seizièmes de la Nation», ces députés bafouent la division en trois ordres en se proclamant assemblée nationale. Il y a eu aussi le serment du Jeu de paume qui est un engagement d’union pris le 20 juin 1789 à la salle du Jeu de paume, àVersailles, par les 578 députés du tiers-état lors des états généraux. Face aux pressions du roi de France Louis XVI, ils firent serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution. Si ce serment n’a pas de portée juridique, son impact symbolique est très fort. Il y a naissance d’un vrai Parlement ou représentation nationale de la nation face au roi. Voilà tous les grands principes del’année 1789 mais les français ne se sont pas arrêtés au serment du jeu de paume car l’affirmations des principes ont continuaient les années suivantes
Il y a eu la Constitution française du 3 septembre 1791 qui est la première expérience d’un régime libéral en France. Ce texte est la première constitution écrite qui transfère la souveraineté du Roi à la Nation. Les prérogatives du roi deviennentles prérogatives de la nation que le Roi exerce au nom de cette dernière. Fondée sur les principes de la souveraineté de la Nation et de la séparation des pouvoirs, elle institue en France une monarchie constitutionnelle. Et a partir de la le 14 septembre 1791 la constitution déclare que la libre communication des pensées et des opinions fait partie des droits naturels et imprescriptibles del'homme ; elle garantie à tous les français la liberté de parler, d'écrire, d'imprimer et de publier leurs pensées sans que les écrits puissent être soumis à aucune censure ni inspection avant la publication. Un an après Le 21 septembre 1792, les députés de la Convention, réunis pour la première fois, décident à l'unanimité l'abolition de la royauté en France. La République ne fut jamais officiellementproclamée. Le 22 septembre 1792, la décision est prise de dater les actes de l'an I de la République. Le 25 septembre 1792, la République est déclarée une et indivisible. À partir de cela le 4 février 1794, la Convention supprime l'esclavage dans les colonies françaises à l'instigation de l'abbé Henri Grégoire, mais le 20 mai 1802 par un décret du 30 Floréal An X, Napoléon Bonaparte légalise...
tracking img