La revolution industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 67 (16608 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition [modifier]
La révolution industrielle se caractérise par le passage d'une société à dominance agraire à une société industrielle. Au pluriel, les révolutions industrielles désignent les différentes vagues d'industrialisation qui se sont succédé, la révolution industrielle ayant été un phénomène décalé dans le temps et dans l'espace selon les pays considérés.
Les premiers espaces às'être industrialisés sont la Grande-Bretagne et la Belgique à la fin du XVIIIe siècle puis la France au début du XIXe siècle : ce sont les pays de la première vague. L'Allemagne et les États-Unis, quant à eux, se sont industrialisés à partir du milieu du XIXe, le Japon à partir de 1868 puis la Russie à la fin du XIXe : ce sont des pays de la deuxième vague.
Les transformations économiques,politiques et sociales furent telles que certains, comme Max Pietsch[2] et David Landes[3], caractérisent la révolution industrielle plutôt comme une rupture d'avec le passé. D'autres y voient plutôt la convergence d'éléments que le contexte historique a favorisés et généralisés au XIXe siècle. Karl Polanyi[4] expose notamment l'idée d'un siècle marqué par :
* un équilibre politique international :absence de grandes guerres entre 1815 et 1914 ;
* un équilibre monétaire : système de l'étalon-or et absence d'inflation ;
* un équilibre économique : acceptation de l'économie de marché.
Si d'aucuns s'accordent à reconnaître l'impact colossal des transformations portées par la révolution industrielle, il ne faut pas oublier, ni négliger, l'existence d'éléments assurant une certainecontinuité entre les périodes pré-industrielles et industrielles, ce dont Walt Whitman Rostow sera l'un des premiers à prendre en compte[5]. A cet égard, Franklin Mendels parle d'une situation de « proto-industrialisation » dans de nombreuses régions d'Europe[6] et P. Léon note l'existence de « nébuleuses industrielles » antérieures au XIXe. De même, Bernard Rosier en Pierre Dockès[7] montre quel'avènement du factory system fait suite à l'expérience antérieure du manufactory system et Alexander Gerschenkron note que la révolution industrielle est surtout le résultat d'obstacles économiques, politiques et sociaux qu'opposaient les sociétés traditionnelles et surmontés par chaque État. Enfin, Fernand Braudel note : « Il n'y a jamais entre passé, même lointain et présent de discontinuité absolue,ou si l'on préfère de non contamination. Les expériences du passé ne cessent de se prolonger dans la vie présente ».
De nombreux auteurs datent, en fait, le début de la révolution industrielle de la fin du Moyen Âge, début de la Renaissance. C'est ainsi que Paul Mantoux parle de l'existence d'un capitalisme industriel dès le milieu du XVIe siècle, mais la révolution industrielle en soi date,selon lui, du XVIIIe siècle[8]. C'est cette période entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle que Franklin Mendels qualifie de « proto-industrielle ».
Avant la révolution industrielle [modifier]
De la fin du Moyen Âge au XVIIIe siècle, l’Europe connaît plusieurs phases de croissance démographique et de prospérité économique. Cependant cette expansion est toujours rattrapée par des crises profondes :les épidémies, les guerres et les disettes. La mortalité infantile est très élevée, l'hygiène reste généralement désastreuse, ce qui est attesté par les déformations et autres marqueurs d'innombrables maladies relevées sur les squelettes de l'époque. L'alimentation est essentiellement à base de céréales[9].
La société est encore largement féodale, et presque exclusivement agricole. Toutefois,les premières sociétés capitalistes apparaissent dès la Renaissance en Hollande et dans le nord de l’Italie. Les techniques enregistrent d'importants progrès : navigation, imprimerie, horlogerie et méthodes financières. Les foires, carrefours essentiels des échanges, se développent dans certaines régions d’Europe et attestent de l'existence d'une économie de marché, quoique de manière marginale....
tracking img