La revolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1570 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Crise institutionnelle [modifier]
Le blocage est aussi un blocage institutionnel. Le roi gouverne seul, ses divers conseillers n'ont pas de pouvoir décisionnel et sont de simples techniciens. Le pouvoir est tiraillé entre deux logiques : la centralisation monarchique, et l'octroi de libertés provinciales matérialisées par les Parlements.

La monarchie absolue est contestée : la bourgeoisie etla noblesse veulent une monarchie parlementaire où elles puissent partager le pouvoir du roi.

Les parlements, en vertu de leurs droits de remontrance, peuvent refuser d’enregistrer les édits royaux ; car Louis XVI, à son avènement avait annulé la réforme de Maupeou, leur restituant tous leurs pouvoirs traditionnels.

En France, les provinces ne coïncident pas avec les généralités ; les lois,les impôts et les unités de mesure sont différentes selon les régions ; et il existe des douanes intérieures. Cette dissonance générale complique l’administration et multiplie le désordre.

De nombreux scandales éclaboussent la cour et la reine, discréditant un peu plus le régime. Marie-Antoinette incarne aux yeux du peuple la noblesse de cour parasite, égoïste et rapace. La simplicitébourgeoise du roi, qui fait contraste, la rend plus haïssable. Mais elle ne vaut pas à celui-ci une véritable sympathie car on méprise le mari trompé et incapable de faire obéir sa femme. Louis XVI, par son manque de prestance et son désir de mener une vie simple, a enlevé à la personnalité du roi cette majesté qui commande au respect et qui persuade vraiment le peuple que le souverain est le représentantde Dieu sur la terre. Il ne devient plus, aux yeux de la multitude, qu’un homme ordinaire. La monarchie perd alors son caractère sacré et se prive du « droit divin » qui lui donnait sa légitimité.

Crise sociale [modifier]
Le système social français est hérité du système féodal. La société est hiérarchisée en trois ordres inégalitaires. On peut parler de société inégalitaire car les deuxpremiers ordres, le clergé et la noblesse, ont des privilèges alors que le Tiers-état n’en a pas. Chaque ordre est hétérogène ; et en leur sein, les individus sont plus ou moins privilégiés : le haut clergé est très riche alors que le bas clergé ne reçoit que la portion congrue ; seule la haute noblesse reçoit des pensions du roi alors que la petite noblesse s’accroche désespérément à ses droitsseigneuriaux pour survivre. De ce fait les inégalités s’accroissent, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres, de plus en plus pauvres. Le classement se fait selon le service rendu à chaque ordre ; il est lié à la vocation, à la naissance, ou à l’estime accordée à certains rôles. La présence de privilèges n’étant expliqués ni par le mérite ni par le service rendu à la nation, il esttotalement injustifié. Mais, après l’innovation de Louis XIV qui avait pris soin de ne pas séparer totalement les ordres, on exige, au XVIII° siècle des quartiers de noblesse pour accéder aux différentes charges publiques. Cette organisation de la société est figée par des principes dépassés, d’une autre époque car il ne prend pas en compte l’ascension récente de la bourgeoisie. La société d’ordres et deprivilèges est contestée par les non privilégiés.

Le clergé : 1% [modifier]
Origine : Les nouveaux membres du clergé sont cooptés par les précédents, souvent sur des recommandations extérieurs (Les notables et les nobles, lettrés et influents, voyaient leurs fils mieux traités que les roturiers).

Fonction : sociale et religieuse : instruction, culte, sacrements, assistance aux pauvres etaux malades, état civil.
Privilèges : il a des privilèges fiscaux (exemption de la taille) et judiciaires (tribunaux spéciaux).
Divisions :
Haut clergé : évêque, abbés ; issus de la noblesse, riches (dîme)
Bas clergé : prêtres ; issus du Tiers-état, pauvres (portion congrue)
Revendications :
Le haut clergé veut garder ses privilèges.
Le bas clergé attend une amélioration de ses...
tracking img