La rochefoucauld

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 522 (130475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

ÉCOLE DOCTORALE V : CONCEPTS ET LANGAGES Centre de Linguistique Théorique et Appliquée (CELTA) EA 3553

THÈSE
pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L’UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline/ Spécialité : Linguistique, stylistique et traductologie Présentée et soutenue par :

Mathias DEGOUTE
le 12 juin 2010

LES MAXIMES DE LA ROCHEFOUCAULD EN ANGLAIS : POUR UNELINGUISTIQUE DE L’APHORISME
Sous la direction de : M. Michel VIEL JURY : M. Bernard COTTRET Mme Laurence PLAZENET M. James UNDERHILL M. Michel VIEL Professeur, Université Paris-Sorbonne

Professeur à l’Université de Versailles-SaintQuentin-en-Yvelines, Membre senior honoraire de l'Institut Universitaire de France Maître de Conférences à l’Université ParisSorbonne, Membre junior de l'InstitutUniversitaire de France Maître de Conférences HDR à l’Université de Grenoble 3 Professeur à l’Université Paris-Sorbonne

Intitulé et adresse de l’Ecole Doctorale et du laboratoire : Ecole Doctorale V – Concepts et langages Centre de Linguistique Théorique et Appliquée (CELTA) EA 3553 Maison de la recherche (salle D.310) 28 rue Serpente, 75006 PARIS

Résumé en français Cette thèse porte sur lestraductions anglaises des Maximes de La Rochefoucauld et explore par ce prisme les propriétés linguistiques, pragmatiques et stylistiques de ces énoncés autonomes que sont les aphorismes. Notre étude compare la maxime à d’autres types d’aphorismes tels que les proverbes, adages, dictons et autres mots d’esprit que l’on trouve aussi dans la littérature anglophone. Une réflexion sur la forme des maximesest menée au travers de deux approches. L’une, contrastive, compare la version originale du livre de La Rochefoucauld à huit de ses versions anglaises. Une analyse des écarts entre formulations françaises et anglaises permet d’éclairer l’existence d’une vision très différente de l’aphorisme entre les deux langues. Ces conceptions de la maxime divergent du point de vue de la rhétorique mais ausside la réception. L’autre approche est génétique : nous nous penchons sur l’élaboration de l’œuvre au travers d’une étude des variantes des maximes que nous livrent les manuscrits et la correspondance de l’auteur. Nous en tirons la conclusion que l’écriture des maximes est circonscrite par des contraintes énonciatives et grammaticales bien précises, qui confèrent aux énoncés autonomie discursive etstatut citationnel. On peut ainsi considérer que La Rochefoucauld s’est attaché à approcher un canon aphoristique dont les proportions et les mesures sont à rattacher à la longue tradition littéraire des formes brèves. Ces considérations font la lumière sur les démarches très variées et parfois surprenantes des traducteurs (versification, narrativisation, proverbialisation…). Mots-clés : anglais,aphorisme, formes brèves, genèse des textes, La Rochefoucauld, linguistique, Maximes, parémiologie, pragmatique, structure informative, traduction, traductologie

2

Titre en anglais : La Rochefoucauld’s Maxims in English: Towards a Linguistic Study of Aphorisms

Résumé en anglais This dissertation deals with the English translations of La Rochefoucauld’s Maxims in order to address thequestion of the linguistic, pragmatic and stylistic properties of the autonomous sentences referred to as aphorisms. My study carries out a comparison of the literary form of the maxim with other types of aphorisms such as proverbs, adages, sayings and sentences associated with the English tradition of wit. The formal features of maxims are analysed through a twofold approach. First, the translationsof La Rochefoucauld’s sentences are studied in contrast: eight different English versions of the book are compared with the French original. The differences between both idioms’ wordings of such particular sentences point to very different conceptions of aphorisms as far as their use and structure are concerned. These conceptions differ in terms of rhetoric but also in terms of reception....
tracking img