La romanisation de la gaule

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La romanisation commence avant la conquête, notamment dans le sud de la Gaule, par les contacts culturels et économiques dans le bassin méditerranéen dont Marseille fut le relais. Elle se poursuitdans le contexte de la pax romana et se traduit par une intégration de la Gaule au monde romain dans les domaines économiques, politiques et religieux, ainsi qu’une civilisation gallo-romaine.
Cetteromanisation se traduit-elle par une totale acculturation de la civilisation celte ?

La conquête de la Gaule s’est faite en deux temps. Elle nous est connue principalement par César, acteur,commentateur et promoteur de sa propre gloire dans La Guerre des Gaules, ouvrage majeur de la période. La première étape de la conquête se déroule à la fin du IIème siècle av. J.-C. Les Romains, qui ontvaincu l’Empire carthaginois (Afrique du Nord) en 146 av. J.-C., ont besoin que la sécurité des routes qui mènent d’Italie en Espagne soit assurée. Or Marseille, vieille alliée de Rome, contrôle de moinsen moins bien le Midi et demande de l’aide contre les Ligures. Ils décident donc d’intervenir et de transformer en 121 av. J.-C. la Narbonnaise en une province romaine. Vers 80 av. J.-C., la régionsemble pacifiée. Le processus de romanisation est donc enclenché. La deuxième étape de la romanisation est celle de la guerre des Gaules. A la nouvelle que les helvètes projettent d’émigrer entraversant le nord de la province romaine, César pénètre en Gaule. Il profite des rivalités entre les peuples gaulois pour entreprendre la conquête de la Gaule. L’hostilité à César n’est pas générale car ausein d’un même peuple peut exister un parti romaine et un parti d’opposants. Cependant, César multiplie ses exigences : en hommes, en argent, en réquisitions. Cette pression pousse les peuples à larévolte en 52 av. J.-C. Une alliance de circonstance nait entre les principaux peuples gaulois sous le commandement d’un jeune Arverne nommé Vercingétorix. Comme le laisse entrevoir le texte de César,...
tracking img