La rosé et le réséda

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (661 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
NTRODUCTION

Le texte que nous allons étudier est un poème d'Aragon, écrivain surréaliste connu pour son engagement idéologique au côté du Parti Communiste.
Poème de circonstance à l'origine, (àl'époque le Parti Communiste pratique la politique de "la main tendue") ce texte, au-delà des circonstances précises de sa composition vaut par la beauté de l'idéal d'unité qu'il illustre.

LECTUREANNONCE DES AXES

I - Le récit d'un épisode type de la Résistance

III - De nombreux procédés d'amplification

ETUDE

I - LE RECIT D'UN EPISODE TYPE DE LA RESISTANCE

Ce poème est dédié à4 grands Résistants de droite et de gauche, fusillés par les Allemands :

* Gabriel Péri : homme politique et journaliste français, membre du Parti communiste, fusillé en 1941

* GilbertDru : il organisa la Résistance dans les milieux de la Jeunesse Chrétienne, fusillé à Lyon en 1944, à l'âge de 24 ans

A. Première étape (vers 1 à 27)

* Présentation des personnages avec unedominante imparfait : l'athée et le chrétien, unis par la même construction anaphorique et parallélique "celui qui croyait au ciel / celui qui n'y croyait pas"
* Image de la France prisonnière* Détermination des Résistants et abolition des querelles idéologiques au nom du commun combat

C. Troisième étape (v 51 à la fin)

* L'utilité du sacrifice : le sang des martyrs nourritune France qui redeviendra féconde : "mûrisse un raisin muscat" v. 54
* Un plan élargi sur une France se redécouvrant, d'Ouest en Est - sur fond de ritournelle, presque de comptine - comme creusetunifiant des couples antithétiques, comme la rose piquante e le fade réséda.

II - LE REGISTRE EPIQUE

A. A chaque étape, le poète narrateur intervient pour commenter l'action avec une viséeargumentative destinée à embellir le geste

1. Première étape

Le narrateur intervient au présent de vérité générale pour commenter et approuver l'attitude des personnages : "Qu'importe comment...