La route des indes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA ROUTE DES INDES – EXPOSE.

Auguste rétablit la paix et l’ordre dans tout l’Empire Romain, après un contexte marqué par les guerres civiles et les affrontements. Une prospérité s’installe et prend forme, ce qui est le résultat de sa volonté d’apaiser les choses. Se multiplie alors le nombre de consommateurs de produits de luxe, produits que Rome tirait en grande partie de l’Orient,passant par la « Route des Indes », également appelée « Route de la Soie », réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe allant de Chang'an (actuelle Xi'an) en Chine jusqu’à Antioche, en Syrie médiévale. Elle doit son nom à la plus précieuse marchandise qui y transitait : la soie, dont seuls les Chinois connaissaient le secret de fabrication. Pour mieux comprendre le sujet de cet exposé, jeme suis appuyé sur le texte de Pline l’ancien, important écrivain et naturaliste romain, né en 23 après JC et mort en 79 après JC. Le texte est extrait de l’Histoire Naturelle qu’il a élaboré en 37 livres, seul ouvrage de lui qui soit parvenu jusqu’à nous, et qui souhaitait compiler le plus grand nombre possible d’informations et de culture générale. Dans un premier temps, nous allons remonter auxorigines historiques de la relation commerciale entre Rome et la Chine. Ensuite, nous allons étudier les caractéristiques de la Route des Indes, et plus précisément les conditions de voyages. Enfin, nous analyserons l’impact des échanges permis par la route des Indes sur la société Romaine.

I. Les origines historiques de la relation commerciale Rome-Chine.

L’existence du traficavec l’Inde fut révélée à Pompée par les Ibères, lorsque après sa victoire sur Mithridate au 1er siècle, Pompée décida d’aller vers le Nord, vers l’Ibérie et l’Albanie. Il est dit qu’une fois que l’information d’un trafic avec l’Inde fut transmise à Rome, elle impressionna beaucoup les milieux commerçants. Les Romains font alors tout pour contrôler la région. Après cette découverte de Pompée, lesexpéditions en Ibérie se multiplient : la première en date est celle de Canidius, lieutenant d’Antoine, qui bat les Ibères et les persuade de devenir des alliés de Rome. Sous le règne de Tibère, l’Albanie et l’Ibérie, qui avaient envoyé des ambassades à Rome pour établir des liens amicaux, sont « protégés par la puissance Romaine contre les empires étrangers ». Les Romains entament un long processusde maîtrise de la région, qui se poursuit sous le règne d’Auguste. Il se focalise ensuite sur l’Arménie, région très fertile et très productive, et il tente de placer sur le trône arménien un souverain reconnaissant l’autorité romaine.
Cet élargissement est le début d’une expansion vers l’Est, qui coïncide avec l’expansion de l’Empire Chinois de la dynastie des Han vers l’Ouest. A l’instardes Romains, les Chinois de la dynastie des Hans ne connaissaient pas grand-chose du monde méditerranéen. Cependant leur empire va s’étendre vers l’Ouest, pour premièrement des raisons militaires : l’empire cherche à faire des alliances contre les Barbares ravageant leurs frontières nord et ouest. Deuxièmement, ils cherchent des chevaux rapides et résistants pour se battre contre ces mêmes barbares.La Chine et l'Empire romain se sont progressivement rapprochées avec les expéditions militaires chinoises en Asie centrale, jusqu'à ce que le général Ban Chao tente d'envoyer un émissaire à Rome vers 100. Plusieurs ambassades romaines en Chine sont attestées par des historiens chinois. La plus ancienne, vraisemblablement initiée par Marc Aurèle, arrive en 166, et vint offrir de l’ivoire, descornes de rhinocéros et de l’écaille.
Transition : La Route des Indes telle que nous la connaissons ne s’est pas formée d’un coup et de manière unique.

II. La route de la Soie : caractéristiques.

Pline l’ancien, dans l’extrait page 30, détaille un parcours non pas terrestre mais maritime de la route de la Soie, partant d’Alexandrie et arrivant à Muziris, « la première place de...
tracking img