La rse et conditions de travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 252 (62885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail

La responsabilité sociale des entreprises et les conditions de travail

Introduction Première partie 1. Rapport de synthèse 2. Le cadre juridique de la RSE Deuxième partie 3. La RSE en Allemagne 4. La RSE au Royaume-Uni 5. La RSE en Hongrie 6. La RSE en France

Jean-Pierre Segal, André Sobczak et Claude-EmmanuelTriomphe

Wyattville Road, Loughlinstown, Dublin 18, Ireland. - Tel: (+353 1) 204 31 00 - Fax: 282 42 09 / 282 64 56 e-mail: postmaster@eurofound.eu.int - website: www.eurofound.eu.int

La Fondation est un organe autonome de l’Union européenne, créé pour aider à la formulation de politiques futures sur les problèmes liés au travail et à la santé. Pour toute information supplémentaire,adressez-vous sur le site web de la Fondation à http://www.eurofound.eu.int/

© Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, 2003 Pour les droits de traduction ou de reproduction, s’adresser au directeur de la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, Wyattville Road, Loughlinstown, Dublin 18, Irlande.

Ce rapport est disponible sousformat électronique et n'a pas été soumis aux procédures éditoriales normales de la Fondation.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
John Hurley Chargé de liaison de l’information Tél: (353 1) 204 32 09 Fax: (353 1) 282 6456 E-mail: joh@eurofound.eu.int

Composition de l’équipe de recherche Ce rapport est le fruit de la coopération de quatre équipes nationales, allemandes,anglaises, françaises et hongroises. La rédaction de ce rapport a été assurée par Paul Blyton, Frédéric Bruggeman, Jean-Pierre Segal, Agnès Simonyi, André Sobczak, Claude-Emmanuel Triomphe, Klaus Winkler et Josef Wieland. Kate Bradbury, Lutz Michael Buchner, Carole Coudert, Helmut Eberhardt, Jenö Koltay, Maïte Laal, Dominique Lanoë et André Paccou ont apporté leur concours à différents moments de larecherche. La coordination scientifique du travail d’ensemble a été assurée par Jean-Pierre Segal.

Remerciements L’ensemble de l’équipe qui a mené à bien la présente étude tient à remercier tout particulièrement les 12 entreprises européennes, managers et représentants des travailleurs, qui ont accepté de participer à nos travaux en Allemagne, l’association EIAB et plus particulièrement Lutz BÜCHNERet Helmut EBERBACH en Belgique, le CEDAC et plus particulièrement Anne PEETERS en Hongrie, le MTK et plus particulièrement Jenö KOLTAY en France, Carole COUDERT, Maïté LAAL, André PACCOU et tous les membres du groupe «restructurations» de l’ADUET l’ensemble des structures d’appartenance de nos chercheurs et experts tous les participants aux réunions publiques organisées en Allemagne et en France,qui nous ont aidé à valider et corriger nos hypothèses les membres du Research Group de la Fondation de Dublin, qui nous ont aidé par leurs remarques aussi amicales que franches last but not least, nos chargés de recherche, Jean-Michel Miller et Sabrina Tesoka qui ont déployé beaucoup d’énergie dans la mise en œuvre de l’étude.

Introduction
De la tradition sociale de l’entreprise àl’émergence de la responsabilité sociale de l’entreprise
A l’heure où un certain type de développement économique est mis en question, où la manière dont les affaires sont faites est sérieusement interpellée, il est assez naturel que le thème de la responsabilité sociale de l’entreprise, occupe - avec celui du développement durable - le devant de la scène. Cette préoccupation n’est pas neuve, loin s’en faut.Les spécifications concrètes qui tiennent lieu aujourd’hui de repères ou de normes aux grandes firmes multinationales ne sont pas non plus sorties de «nulle part» mais empruntent incontestablement leur inspiration à une tradition procédurale de transparence très développée au sein du monde anglo-saxon des affaires. Il n’est donc pas inutile, en introduction au présent rapport, de rappeler,...
tracking img