La sagesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
145

Dissertation 13
L’int´gration ´conomique puis mon´taire des pays euroe e e p´ens a-t-elle favoris´ la croissance des pays membres de e e l’Union ?

I
1

Analyse du sujet
Les mots cl´s e

Le sujet se pr´sente sous la forme d’une question explicite, que la e d´finition des mots cl´s permettra de pr´ciser. Par int´gration, il faut e e e e entendre un processus d’unification qui conduitdes ´conomies distinctes e a se fondre dans un ensemble homog`ne. Bela Balassa distingue cinq ni` e veaux d’int´gration, dans une typologie bien adapt´e au processus d’int´e e e gration europ´en : la zone de libre-´change, l’union douani`re, le march´ e e e e commun, l’union ´conomique et enfin l’union ´conomique et mon´taire. e e e L’int´gration ´conomique conduit a une convergence r´elle :convere e ` e gence des niveaux de production et de productivit´, donc ´galement des e e revenus et des niveaux de vie. L’int´gration mon´taire exige par contre e e une convergence nominale pr´alable des variables mon´taires et finane e ci`res, taux d’inflation et taux d’int´rˆt notamment. La croissance est, e ee elle aussi, un processus complexe qui permet « l’augmentation soutenue et a long terme d’unindicateur de dimension, pour une nation le produit ` global en termes r´els » (F. Perroux). e

2

Connaissances ` mobiliser a

Le processus d’int´gration s’est r´alis´ par ´tapes qu’il faudra pr´cie e e e e ser et analyser. Il conviendra en particulier de bien distinguer l’int´grae tion ´conomique de l’int´gration mon´taire. Il faut distinguer clairement e e e convergences r´elle etnominale. La convergence r´elle de la production, e e de la productivit´ et des revenus r´sulte de l’int´gration ´conomique ; e e e e la convergence nominale des variables mon´taires et financi`res, taux e e d’int´rˆt et taux d’inflation notamment, constitue par contre un pr´aee e lable a l’union mon´taire. L’´tude des effets d’un march´ commun, puis ` e e e d’un march´ unique, exige de bien connaˆ lesgrandes orientations du e ıtre trait´ de Rome, ainsi que les th´ories du commerce international et de e e

146

Dissertation 13

la r´gionalisation. La convergence mon´taire demande de connaˆ les e e ıtre principales dispositions du trait´ de Maastricht, leurs implications pour e les politiques ´conomiques et la th´orie des zones mon´taires optimales. e e e

3

Enjeux et probl´matique eLes trait´s instituant l’Union europ´enne permettent de pr´ciser la e e e probl´matique. Ils indiquent, en effet, que l’int´gration ´conomique puis e e e mon´taire a pour but de favoriser la croissance et l’´l´vation du niveau e ee de vie, en impulsant une dynamique de march´. Chacune des ´tapes e e du processus d’int´gration constitue un choc pour l’appareil productif. e L’int´gration ´conomique,en augmentant la taille du march´, en intene e e sifiant la concurrence entre les firmes des pays membres, en exigeant la mise en œuvre de politiques communes, a-t-elle favoris´ la croissance par e la convergence r´elle ? L’int´gration mon´taire, en exigeant et en orgae e e nisant la convergence nominale, a-t-elle favoris´ la croissance des pays e membres ?

II

Plan d´taill´ e e
IL’int´gration ´conomique a favoris´ la croissance des pays meme e e bres, a travers le processus de convergence r´elle ` e 1. Les avantages de la sp´cialisation au sein d’un march´ commun e e puis unique 2. Les nouvelles th´ories du commerce international et de la croise sance endog`ne mettent en ´vidence le rˆle des interactions e e o entre agents sur un march´ concurrentiel e 3. L’ouverture des fronti`resconstitue cependant un choc qu’il e faut amortir II Depuis le d´but des ann´es 1990, l’int´gration mon´taire exige une e e e e convergence nominale qui a pu contraindre la croissance de certains ´ des Etats membres 1. L’int´gration mon´taire fut n´cessaire pour pr´server la dynae e e e mique de l’int´gration ´conomique e e 2. La monnaie unique devrait constituer un atout... 3. ... Mais elle...
tracking img