La sante au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Des milliers de japonais décèdent chaque année stresse, surmenés à cause de leur travail. Le gouvernement Nippon s’attaque timidement à ce fléau qui, a terme, pourrais crée une crise.
Chez certaince fléau ce manifeste par des incidents cérébrale ou voir même des infarctus. Mais pour les salariés les plus dévaloriser cela peut ce traduire par le suicide.
Le terme « Karachi » (mort au travail)est employé depuis très longtemps au Japon mais il n’est reconnu par le gouvernement que depuis quelques années.
Durant l’année 2007, la police à dénombre plus de 2200 suicide au travail. Lesautorités estime qu’il y a eu environ 10 000 qui ont été victime d’un problème cardiaque et/ou cérébral du à leur travail.
Des expert pensent que ces chiffres risques d’augmenter les prochaines années du auconflit qu’a engendrer la crise économique.
Selon Hiroshi Kawahito, un des avocats de famille de victime, moins de 10% des incidents sont déclaré aux autorités à cause de la lenteur administrative.En 2007 seulement 42 % des familles qui s’étaient déclaré au service sociaux ont été indemnisé. On constate tout de même une meilleure prise en compte que dans le passé. En effet, dans les années 80seul 3% des familles des victimes ont été indemnisé.
La société japonaise met une pression au gouvernement afin que le gouvernement mette plus de moyen pour lutter contre ce fléau.
Bien que ce sujetsoit encore tabou pour beaucoup d’entreprise japonaise puisque pour elle la santé mental de ses salariés et de l’ordre du privé. En 2007 un salarié à mis fin a ses jours. Il avait travaillé plus de70 par semaine et ce pendant plus de 6 mois. Les services de santé ont indemnisé la famille à hauteur de 24 000 euro sois une année de salaire.
Depuis les années 90 le stress s’est renforcé à causede la précarisation des japonais. En effet, en 2007 un tiers des salariés japonais avaient des contrats à temps partiels et temporaires.
La durée légale du temps de travail au japon est de 8 heures...
tracking img