La satire dans zadig

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1021 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Satire dans Zadig:

La satire de Zadig se fait sur la société française. Mais celle-ci s'effectue par un détour oriental.

Voltaire se concentre dans Zadig sur la satire de trois principaux thèmes:
I. La Justice, les juges – qui est le thème revenant le plus souvent, le plus présent.
II. La Religion, les prêtres
III. Les faux savants

I.
Nous allons tout d'abord étudier lasatire de la Justice:

Les juges sont montrés comme gravement incompétents dans la conduite d'une enquête qui d'ailleurs souvent n'est pas menée.
Nous pouvons relever la présence de cette incompétence dans les chapitres « Le Chien et le Cheval » et « l'Envieux »

Dans « Le Chien et le Cheval », Zadig -après avoir reconnu et décrit avec son génie et sa grande perspicacité deux animaux ( lechien de la reine et le cheval du roi ) qui se sont échappés et qu'ils n'avait jamais vus- est condamné. En effet les juges l'accusent à tort d'avoir volé ces animaux. Il est alors condamné au fouet et à la déportation en Sibérie. Ce qui est une bien grande sanction pour avoir simplement volé un chien et un cheval !
Avec une série d’expressions apparemment flatteuses Voltaire montrent ce qu'il pensevraiment des juges : «  la pesanteur du plomb, la dureté du fer, l’éclat du diamant » cela suggère que les juges sont corrompus, sévères et stupides.
Cela montre qu'on emprisonne facilement à l'époque de Voltaire ( XVIIIème siècle). Cela montre aussi que la Justice condamne des innocents, faute de preuves, comme Zadig.
De plus, Zadig doit payer l’amende avant de pouvoir s’expliquer, ce qui estencore d'actualité.

Dans « L'Envieux », cette satire est encore plus démonstrative. Zadig avait fait un poème sur une tablette mais celui-ci ne lui convenait pas, il brise alors la tablette en deux puis la jette. L'Envieux ramasse alors un morceau, qui par bonheur pour lui, constitue un texte cohérent et même injurieux pour le roi. L'Envieux apporte alors cette tablette aux juges quicondamnent Zadig à l'exécution. Mais au moment de l'exécution, un perroquet ramène le morceau manquant et tire Zadig d'affaire. Que penser alors d’une justice rendue juste par un perroquet ?
Cela en dit long sur l'efficacité de la Justice à cette époque...

II.
La satire de La Religion :

Les prêtres sont tout d'abord montrés comme des êtres occupés à dresser les hommes les uns contre les autrespour des raisons insignifiantes, on peut principalement le constater dans « Les Disputes et Les Audiences » et « L'Envieux »:


Par exemple:
« Faut-il ou non manger du griffon ? » En effet c'est une très intéressante question... Surtout que le griffon n'existe pas !
De plus quelle que soit la réponse fournie, l’archimage Yebor, qui voit le mal partout, voudra empaler tout le monde. Derrièrecet archimage Yébor, se cache en fait l'anagramme de l'évêque Boyer qui est l'ennemi juré de Voltaire.

Dans « Les Disputes et les Audiences », deux sectes se disputent sur une question vitale,
« Faut-il rentrer dans le temple du pied gauche ou du pied droit ? »
Quant aux mages blancs et aux mages noirs, ils se disputent sur question tout aussi importante que la précédente, « De quel côtéfaut-il se tourner pour prier ? »

Mais les prêtres dans Zadig ne sont pas seulement obtus d'esprits, ils sont aussi cupides, avares et corrompus. On peut nettement le remarquer, dans « Le Bucher », dans lequel les religieux tirent du profit d'une horrible tradition qui dit que les veuves doivent être brulées sur le même bucher que leur défunt mari. Et quand Zadig donne une solution, il échappe depeu au bucher que les religieux avait préparé pour lui, furieux de voir le profit de cette horrible tradition s'échapper.
D'ailleurs Voltaire dit dans « L'Envieux »:
« Un ami vaut mieux que cent prêtres »

III.
La satire des Faux Savants:

On le remarque dès le premier chapitre, « Le Borgne »:
Les savants ne sont pas traités de meilleure façon que les juges ou les prêtres. En effet Zadig...
tracking img