La satire de la religion candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (902 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CANDIDE, de Voltaire

LA SATIRE DE LA RELIGION

Dans Candide, Voltaire fait une satire du pouvoir du clergé ainsi que l’intolérance. La satire est une critique dont le but est de se moquer d’unsujet, ici, la religion.

I- Chapitres concernés et cibles de la satire
- Dans Candide, Voltaire dénonce que les religieux commettent tous les péchés, qu’ils veulent le pouvoir politique etéconomique et qu’ils encouragent la guerre.
1. Voltaire dénonce les juifs, chrétiens et musulmans qui commettent tous les péchés.
- Chap. 14 : les soldats jésuites tuent.
- Chap. 12 : un imam (chefspirituel musulman) persuade les janissaires turcs de manger la fesse de leurs prisonnières.
- ((Chap. 22 : l’abbé périgourdin trompe Candide.))
- Chap. 10 : un cordelier (franciscains établis enFrance) vole Cunégonde.
- Chap. 9 : les juifs sont représentés par le colérique Issachar.
- Chap. 30 : les juifs sont représentés par des fripons.
- Voltaire insiste sur la luxure du clergé :
-Chap. 8 : le Grand Inquisiteur convoite Cunégonde.
- Chap. 11 : la vieille est la fille d’un pape.
- Chap. 24 : un cordelier abuse de Paquette, qui se prostituent ensuite à des prêtres.
2. Auxvices s’ajoutent l’entente avec le pouvoir : la religion ne devrait pas se mêler du pouvoir politique ou économique (si l’on suit les préceptes du Christ)
- Chap. 14 : au Paraguay, les jésuites, dansleurs plantations prospères, exploitent durement les Indiens « Los Padres y ont tout, et les peuples rien ». Une scène souligne cette opposition : pour les religieux, « un excellent déjeuner étaitpréparé dans de vases d’or », au milieu d’un « cabinet de verdure » bien orné, alors que « les Paraguains mangèrent du maïs dans des écuelles de bois, en plein champ, à l’ardeur du soleil »
3. La religionencourage la guerre
- Chap. 3 : les rois abare et bulgare « faisaient chanter des Te Deum, chacun dans son champ », c’est-à-dire des prières remerciant Dieu pour son aide au combat.
-...
tracking img