La science permet elle de connaitre la réalité ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2346 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PATRY 21/03/11

Charly
TS4

La science permet-elle de connaître

la réalité ?

La science, ou les sciences, de nos jours, semble être la principale source de connaissance, et parce que telle propriété d’une chose (produits cosmétiques, appareils électroménagers…) est prouvée scientifiquement, alors on admetque cette chose est efficace.
Les sciences sont alors de façon générale synonymes de savoir en général, ou même d’habileté technique.
Durant l’Antiquité, les philosophes grecs définissaient les sciences comme étant une connaissance éminente (savoir supérieur), universelle (opposée aux opinions particulières) et théorique (différente des « savoir-faire pratiques »).Finalement, au sens spécifique du terme, les sciences désignent un ensemble de méthodes et de connaissances reposant sur des critères précis de vérification expérimentale et permettant une objectivité des résultats.
Dans la question posée, on cherche à savoir si les sciences sont capables de nous faire connaître la réalité, Toute la réalité.
Après avoir étudier la réponseaffirmative à cette question, nous verrons qu’il n’est pas possible de connaître vraiment la réalité à travers les sciences. Enfin, nous essaierons de répondre à la question en donnant la réponse la plus juste possible.

1°) La science permet de connaître la réalité

Tout d’abord, la science dans son unité ramène à la similitude des méthodes qu’elle emploie, mais il fautcertainement parler des sciences au pluriel car les méthodes de la science s’emploient sur des domaines différents : la physique pour le mouvement et l’espace, la chimie pour la qualité des choses et des substances, l’astronomie pour les corps célestes, la biologie pour les êtres vivants, etc.
Mais toutes ces sciences reposent sur un principe fondamental qui est de vérifier toutes les hypothèsesque l’on propose.
Les sciences recherchent l’objectivité des phénomènes, en étant détachées de tout point de vue personnel.
Ainsi, toutes les théories scientifiques sont vérifiées de façon strictes, et donc elles permettent de connaître de façon claires et précises tous les phénomènes qu’elles démontrent.

Beaucoup de savants, de scientifiques et d’épistémologuespensent que l’ensemble du réel est déterminé, c’est-à-dire que le hasard n’existe pas. Les choses et phénomènes se déroulent de manières causales, c’est-à-dire que tout phénomène à une cause, et à un effet, et cela à l’infini, dans le passé comme dans le futur. Le réel entier apparaît donc comme un ensemble de mécanismes qui s’enchaînent continuellement découlant des uns et provoquant les autres. Etce que les sciences considèrent d’autre part, c’est que les mêmes causes entraînent les mêmes effets et que des circonstances différentes entraînent des conséquences différentes.
Ainsi, si le réel est déterminé, qu’il obéit à des lois qui permettent de calculer et de prévoir, alors on peut prévoir les phénomènes, et si on peut les prévoir c’est qu’on les connaît.
D’autre part,la raison humaine n’admet que les choses puissent sortir de rien, et donc il y a nécessairement quelque chose plutôt que rien et que les choses sont disposées ainsi plutôt qu’autrement. Il ne peut pas y avoir de réel, puis du néant, et du néant puis du réel.
Mais la science ne permet pas seulement de prévoir, elle permet aussi de savoir, donc la science permet donc de connaître le réel.On peut aussi affirmer cela en partant de la définition même d’un fait scientifique. C’est un fait objectif donné par la nature dont la théorie scientifique est la représentation intellectuelle. Et cette représentation intellectuelle s’accompagne d’une modélisation du phénomène, qui le décrit de la façon la plus concrète possible. Mais ce schéma peut parfois être éloigné du...
tracking img