La science peut-elle tenir tenir lieu de philosophie ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1760 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jeudi 21 Octobre 2010
Dissertation de philosophie
Note : | Observations : | S.d.p. : |

Sujet : La science peut-elle tenir lieu de philosophie ?

On peut définir la philosophie comme étant une démarche rationnelle et construite, un questionnement, sur ce qui nous entoure. C’est la conscience d’un manque de savoir, permettant de partir à la recherche de la connaissance. La philosophierecherche la vérité sur le plan moral et sur le plan de la connaissance, et s’oppose donc au mensonge et à l’erreur. Etymologiquement, la philosophie signifie d’une part la sagesse. L’idéal de sagesse vient de l’Antiquité, où comme de nos jours, le sage désignait celui qui, grâce à son grand âge et à ses expériences, dispensait des conseils et des avis sur n’importe quel domaine. Le sage est doncquelqu’un qui sait des choses, et par conséquent, est un savant au sens strict du terme. De ce fait, il y a un lien étroit entre la philosophie et la science. Ce lien est d’autant plus confirmé, qu’en plus de signifier étymologiquement la sagesse tout d’abord, la philosophie désigne aussi la science. La science peut donc tenir lieu de philosophie étant donné le caractère chimérique de lamétaphysique,
D’une part, on peut dire que la science peut tenir lieu de philosophie. Tout d’abord parce que la métaphysique est une connaissance chimérique. Il faut savoir que la métaphysique est la science des réalités qui ne tombent pas sous le sens et des êtres immatériels comme Dieu ou l’âme. La métaphysique porte sur le monde tel qu’il nous est donné et tel que les sciences le conçoivent et l’étudie,c’est-à-dire sur ce qui est au-delà de la nature. Cependant, ce qui est au-delà de la nature est précisément impossible à connaître. D’où le caractère irréel des connaissances apportée par la métaphysique. Toutefois, ce n’est pas uniquement à cause du caractère chimérique de la métaphysique que la science peut tenir lieu de philosophie. C’est aussi à cause du faible degré de certitude que l’onpeut accorder aux connaissances apportées par la philosophie.
En effet, la philosophie ne permet d'établir aucune connaissance certaine. On peut donc parfaitement s'en passer. La science suffit pour apporter des réponses certaines et pratiques aux questions que l'homme se pose. En effet, prenons l’exemple des mathématiques. Cette discipline scientifique est rigoureuse car elle élabore elle-même sesobjets, ces derniers étant de la nature des idées. Ainsi, si on trace un triangle sur une feuille, ce n’est pas sur ce triangle qu’on raisonne. Les mathématiques ne s’occupent donc que du maniement d’objets idéels sans se soucier de s’ils correspondent à une réalité extérieure ou non. La philosophie au contraire n’est pas libre d’inventer ses notions. Elle part des idées communes et cherche àles expliciter. C’est pourquoi la philosophie ne peut se restreindre a un fonctionnement mental et débute forcément dans l’à peu près. D’où le fait qu’elle n’établisse aucune connaissance certaine. Cependant ce n’est pas seulement pour cette raison que la science peut se substituer à la philosophie. C’est aussi parce que la science rend l’Homme meilleur.
Ainsi, un homme ayant de la science, estcapable de mieux comprendre les autres. De plus, une certaine richesse intellectuelle permet à l’homme de vivre mieux. En effet, la science transforme la base naturelle de l’homme pour en faire un être plus fin et plus subtile. On peut ajouter que la science augmente la capacité de l’homme à respecter et à accepter son semblable. Elle rend plus moral et plus soucieux d’agir en vue du bien. Ceci estdû au fait que le plaisir esthétique que goûte l’homme savant est désintéressé, gratuit. Ce dernier dispose donc aux actions désintéressées de la morale comme le soutient Emmanuel Kant, le philosophe allemand qui fonda l’idéalisme transcendantal, dans La critique de la faculté de jouer. Toutefois, on se rend compte que cette thèse est réfutable.

En effet, d’autre part, on peut dire que la...
tracking img